Lettres modernes

3802 mots 16 pages
Séance du vendredi 2 septembre 2011 LETTRES MODERNES

Rappel : dualité entre le latin et le clerc, formation des étudiants, pérennité du système de l’enseignement fait en latin, le latin était considéré comme une langue universelle, à l’époque personne ne possède de livre parmi les étudiants, on parcourt parfois l’Europe entière pour consulter un manuscrit, les livres sont rare, on utilise de la peau de bête, le veau ou le vellin pour faire des parchemins. Au Moyen Age faire un livre, manuscrit, prend des mois, il faut un atelier, un justificateur (personne qui prépare la page) celui-ci prépare les colonnes, trace les lignes avec de l’encre mélangé à de l’eau, il va laisser des espaces pour qu’on fasse ensuite des miniatures ou pour les majuscules, les majuscules sont séparés du reste du texte, le texte commence toujours par une majuscule enluminée, à chaque ligne il y a une lettrine un copiste, il laisse de la place pour le titre du poème. Quand la page manuscrite est prête on fait des cahiers que l’on va piquer. Les copistes vont travailler à partir de ces cahiers. Ces cahiers vont ensuite être reliés. Tout cela prend du temps. C’est pourquoi un livre est un objet très précieux et très rare, c’est pourquoi on estimé que la seule langue qui méritait d’être présente sur les livres était le latin. C’est seulement à partir du 12ème siècle que l’on va se mettre à copier les œuvres en langue vulgaire.

Comment s’organise la société médiévale.
La société au MA est divisée en Ordre (Ordines) : * L’ordre des combattants (Bellatores), ceux qui font la guerre * Ceux qui prient (Oratores) * Ceux qui travaillent (Laboratores) dans la classe des laboratores ont va avoir essentiellement les paysans, appelés les vilains et dans les villes les professions telles que les commerçants, artisans… dans les villes on a le commun (le petit peuple)
La société médiévale se présenta apparemment comme quelque chose d’immuable. Les vilains (qui travaillent sur les

en relation

  • lettre moderne
    1085 mots | 5 pages
  • Lettres modernes
    11895 mots | 48 pages
  • Lettres modernes
    1356 mots | 6 pages
  • Lettre moderne
    1012 mots | 5 pages
  • Lettres modernes
    727 mots | 3 pages
  • Lettres modernes
    4645 mots | 19 pages
  • Lettres modernes
    1503 mots | 7 pages
  • Professeur de lettres modernes
    4674 mots | 19 pages
  • Etudier les lettres modernes au canada
    6884 mots | 28 pages
  • Apologie de socrate (cours l2- lettres modernes)
    1445 mots | 6 pages