Liberté marx et rousseau

Pages: 7 (1745 mots) Publié le: 9 juin 2012
Sujet amené (contexte significatif) :
Depuis toujours, le concept de liberté est en constante évolution. Sommes-nous fondamentalement libres ou déterminés? Plusieurs philosophes ont élaboré différentes théories face à ce sujet, mais c’est à partir du Siècle des Lumières que l’on a commencé à accorder plus d’importance à la raison humaine et que des philosophes comme Jean-Jacques Rousseau ont pus’exprimer en toute impunité. Un siècle plus tard, l’être humain s’est retrouvé au cœur d’une révolution industrielle majeure marquée par l’exploitation humaine de toute sorte. Karl Marx, philosophe allemand, a peine à croire qu’il y a tant de pauvreté dans un monde, qui pourtant, est rempli de richesse. C’est à partir de ce constat que Marx décide de remettre en compte la question le la libertéde l’être humain. L’humain vit-il l’expérience de la liberté, ou son chemin est-il prédéterminé avant même qu’il soit mis au monde?
Sujet posé (conceptualisation) :
La liberté est un droit et cela signifie que l’être humain peut agir de manière indépendante, sans contrainte et même sous l’effet de spontanéité. Si l’humain vit la liberté en tant qu’expérience, on considère que cette expérienceest liée à un vécu et à un cheminement qui est relatif à chaque individu. Pour ce qui est de la prédétermination de la vie, on parle plus couramment de déterminisme. Cela révèle que l’être humain ne choisit pas consciemment et en toute liberté ses conditions vie. Les décisions que prend un individu sont donc le résultat de causes antérieures et il ne fait que suivre un chemin préétabli.
Sujetdivisé (problématisation)
Ceci dit, la question reste controversée parce que généralement il y a un sentiment commun de liberté. On a l’impression que nous sommes nous-mêmes maîtres de nos décisions. Certains se l’expliquent par le fait qu’ils ressentent un sentiment et une conscience de liberté lorsqu’ils sont confrontés à des choix alors ils sont libres, mais d’autres diront que ce sont des causesantérieures, souvent inconscientes, qui vont les influencer. Par exemple, comment peut-on être convaincus que l’on choisit une carrière en fonctions de certains désirs plutôt que par l’influence masquée des parents et du milieu social? La réponse à ce questionnement est tiraillée entre la conscience de la liberté et l’humain, qui au contraire, est déterminé selon les causes antérieures. Leprincipe du déterminisme est issu de la science physique et selon lequel les conditions d’existence d’un phénomène sont déjà prédéterminées. Pourquoi l’être humain échapperait-il à un principe qui, pourtant, est universel? La liberté n’est peut-être qu’une illusion mise de l’avant par une conscience qui peut être trompeuse. C’est d’ailleurs autour de cette question que se jouent de nombreux enjeuxphilosophiques. Pour ceux qui croient que la liberté est une expérience réelle, on dit qu’un individu a la faculté de choisir sa volonté sans emprise extérieure et que les actions du passé n’influencent pas celles du futur. On prône alors le libre arbitre qui est totalement opposé au déterminisme. Dans la dissertation qui suit, je vais, tout d’abord, expliquer le point de vue de Jean-Jacques Rousseauet de Karl Marx sur la question et, par la suite, je vais apporter ma propre opinion en utilisant l’argumentation.
Développement 1 (Jean-Jacques Rousseau)
Selon Jean-Jacques Rousseau, l’être humain vit pleinement l’expérience de la liberté même s’il est soumis à des lois. Il considère que l’être humain à l’état de nature est libre et indépendant. Toutefois, le progrès de la civilisation lui anui. Pour contrer cela, Rousseau aborde la liberté comme étant un droit que l’individu revendique pour sa propre personne, mais aussi pour la société. Il propose alors le contrat social qui est une sorte d’entente commune de soumission aux lois. En s’y conformant, l’individu reste libre puisqu’il obéit à une entente qu’il a lui-même suggérée. Cette liberté est basée sur le désir commun de justice...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Rousseau et marx
  • rousseau marx
  • Rousseau
  • Philosphies de rousseau, marx et freud
  • Marx et rousseau l'art de la merde
  • Karl marx et rousseau
  • Similitude chez marx et rousseau
  • Rousseau selon Marx

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !