Liberté marx et rousseau

1745 mots 7 pages
Sujet amené (contexte significatif) :
Depuis toujours, le concept de liberté est en constante évolution. Sommes-nous fondamentalement libres ou déterminés? Plusieurs philosophes ont élaboré différentes théories face à ce sujet, mais c’est à partir du Siècle des Lumières que l’on a commencé à accorder plus d’importance à la raison humaine et que des philosophes comme Jean-Jacques Rousseau ont pu s’exprimer en toute impunité. Un siècle plus tard, l’être humain s’est retrouvé au cœur d’une révolution industrielle majeure marquée par l’exploitation humaine de toute sorte. Karl Marx, philosophe allemand, a peine à croire qu’il y a tant de pauvreté dans un monde, qui pourtant, est rempli de richesse. C’est à partir de ce constat que Marx décide de remettre en compte la question le la liberté de l’être humain. L’humain vit-il l’expérience de la liberté, ou son chemin est-il prédéterminé avant même qu’il soit mis au monde?
Sujet posé (conceptualisation) :
La liberté est un droit et cela signifie que l’être humain peut agir de manière indépendante, sans contrainte et même sous l’effet de spontanéité. Si l’humain vit la liberté en tant qu’expérience, on considère que cette expérience est liée à un vécu et à un cheminement qui est relatif à chaque individu. Pour ce qui est de la prédétermination de la vie, on parle plus couramment de déterminisme. Cela révèle que l’être humain ne choisit pas consciemment et en toute liberté ses conditions vie. Les décisions que prend un individu sont donc le résultat de causes antérieures et il ne fait que suivre un chemin préétabli.
Sujet divisé (problématisation)
Ceci dit, la question reste controversée parce que généralement il y a un sentiment commun de liberté. On a l’impression que nous sommes nous-mêmes maîtres de nos décisions. Certains se l’expliquent par le fait qu’ils ressentent un sentiment et une conscience de liberté lorsqu’ils sont confrontés à des choix alors ils sont libres, mais d’autres diront que ce sont des causes

en relation

  • Maria chapdelaine
    2791 mots | 12 pages
  • LA LIBERT EST ELLE UNE ILLUSION
    1308 mots | 6 pages
  • Marx et rousseau l'art de la merde
    437 mots | 2 pages
  • dissertation philo
    911 mots | 4 pages
  • Dissertation philosophique 2
    1013 mots | 5 pages
  • Liberté
    1028 mots | 5 pages
  • Le droit et la justice
    2552 mots | 11 pages
  • Fiches de lecture marx-hobbes
    6921 mots | 28 pages
  • Qu'attend t-on pour heureux ?
    5613 mots | 23 pages
  • Droit
    2329 mots | 10 pages