lilu

902 mots 4 pages
Malgré une certaine tendance à l'uniformisation des pratiques culturelles, ces dernières restent marquées selon des critères sociodémographiques et économiques. Le revenu exerce une contrainte sur certaines activités culturelles. Enfin, le groupe social d'appartenance exerce souvent une influence non négligeable sur les pratiques des individus, dans la mesure où la vision du monde peut différer selon les groupes d'appartenance.

ILes différences culturelles restent marquées
AL'uniformisation des pratiques culturelles

La moyennisation, qui désigne l'émergence d'une vaste classe moyenne ayant pour conséquence l'effacement progressif des classes sociales, s'est aussi traduite par une certaine uniformisation des pratiques culturelles, comme :

Le cinéma

Une partie de la littérature

Les grands évènements sportifs comme les coupes du monde de football

L'accès à la culture a également pu être amélioré par la hausse des nivaux de vie depuis 1945 et par une tarification parfois avantageuse pour certains musées.

On parle souvent de développement d'une culture de masse.

La culture de masse est une culture transmise par de nombreux moyens de communication qui conduit à uniformisation des pratiques culturelles.
BL'existence de pratiques culturelles distinctes entre les individus

Au sens sociologique du terme, la culture représente l'ensemble des normes et des valeurs qui orientent les actions des individus, alors qu'au sens courant, la culture se réfère davantage à la connaissance.

Certaines pratiques culturelles restent néanmoins différenciées entre les individus :

Les budgets consacrés à la culture varient selon les individus et les groupes sociaux.

La fréquence des pratiques culturelles peut également varier.

La culture unit ainsi les hommes au sein d'une société et permet de les différencier. Les différences culturelles sont présentes:

Entre les pays

Entre les groupes sociaux

Entre les

en relation

  • Incube
    479 mots | 2 pages
  • Tpe sur le mythe du vampire.
    9379 mots | 38 pages
  • Démonologie
    7548 mots | 31 pages
  • Livre de gdp
    41224 mots | 165 pages