linguistique les accents

3109 mots 13 pages
LES ACCENTS EN FRANCE

Intro

L’accent est dût à un phénomène du langage qui est la vocalisation, la résonance des voyelles dans la cavité buccale. L'accent est une distance linguistique que l'on perçoit entre sa façon de parler à celle de l'autre.
L'accent peut être considéré comme étant l'écart par rapport à une norme, ici le français. On parle de variation diatopique dont les facteurs de différenciation d'une langue sont les lieux et les espaces, on parle de régiolecte ou topolecte.
L’accent est un signe identitaire qui peut suffire comme la couleur de la peau à être accepté ou rejeté. On essaie de décoder la personne à travers cet accent.

Nous nous poserons donc la question de savoir comment la perception des accents en France a évolué ?
Dans un premier temps, nous ferons donc un point sur la linguistique et quelques définitions. Par la suite, nous verrons les différents types d'accents présents en France. Et enfin nous ferons un point sur les Français et les accents.

I- Histoire des accents et la linguistique

Philippe Boula de Mareuil est chercheur en linguistique au CNRS. Il va étudier la variation dans la parole, les accents étrangers, sociaux ou régionaux et les différents styles de prononciation.
Un accent est donc de façon générale un ensemble de traits de prononciation liés à l’origine linguistique, géographique, sociale à quoi va s’ajouter des différences de vocabulaire et de grammaire.
Il reconnaît deux processus dans la reconnaissance d’un accent. Un processus d’évaluation d’un écart, plus ou moins marqué, par rapport à une norme. Cette norme c’est ce qui nous permet de juger un accent.
Le deuxième est un processus de classification de l’accent qui nous fait coller une étiquette, par exemple le nom d'une ville (l’accent marseillais), d’une région (l’accent du Midi) ou d’un pays (l’accent belge).
Mais un accent, c’est avant tout un signe identitaire. Un accent est donc un thème parfait pour parler de nous, d’où nous

en relation

  • Le signe en linguistique
    1917 mots | 8 pages
  • Introducion à la sociolinguistique
    1929 mots | 8 pages
  • Méthode recherche gestion
    5576 mots | 23 pages
  • Langue russe
    2827 mots | 12 pages
  • Le structuralisme
    693 mots | 3 pages
  • Linguistique, une discipline scientifique
    1072 mots | 5 pages
  • La langue comme marqueur d'identité
    5228 mots | 21 pages
  • Sujet : parmi les différentes méthodologies de fle, quelles sont celles les plus adaptés dans la prise en compte de la langue dans sa diversité dans un objectif de communication.
    1244 mots | 5 pages
  • Le francais moderne
    1491 mots | 6 pages
  • La négation
    400 mots | 2 pages