Littérature africaine

Pages: 16 (3951 mots) Publié le: 10 décembre 2013
Ethiopiques numéros 40-41
Revue trimestrielle de culture négro-africaine
Nouvelle série - 1er trimestre 1985 - volume III n°1-2
Auteur : Madior DIOUF
Des précisions s’imposent au début de ce panorama de la littérature africaine de langue française, il ne sera question ici que de la littérature d’Afrique noire, bien qu’il soit très intéressant de comparer la production maghrébine de languefrançaise à celle de l’Afrique au sud du Sahara. C’est du reste un travail commencé et tout récemment a été soutenue une thèse de 3e cycle ayant pour sujet : « Roman maghrébin et roman négro-africain : Mohamed DIB et SEMBENE Ousmane ». Mademoiselle Mouna Barard l’auteur de cette thèse a ouvert une voie d’étude très importante pour les lettres africaines. Nous nous attacherons ici à dresser unpanorama régional de la littérature africaine.
Mais il faut ajouter une deuxième précision : plutôt que de littératures africaines il sera question de la littérature africaine. L’option du singulier est de fond. Il s’agit d’une résistance de l’idéal d’unité africaine, et aussi de l’art et des réalités d’Afrique, à l’orientation, par le micronationalisme, des productions littéraires et de leur étudevers l’exaltation chauvine des unités nationales nées de la balkanisation qui a créé les républiques post-coloniales d’Afrique.
L’art a le devoir de construire et la littérature, pour rester fidèle à la vocation et au rôle que les écrivains et artistes noirs conçurent pendant la lutte pour l’émancipation des colonies, ne saurait trahir l’idéal d’unité africaine. Il est aisé de montrer que malgrél’étroite conception micronationaliste de la critique qui exalte les littératures nationales, l’unité des productions affirme la fidélité des lettres africaines à la nation africaine. Pour le faire voir, il faudrait d’abord présenter une périodisation de la littérature africaine de langue française, voir ensuite les principaux genres et leurs thèmes majeurs, pour en troisième lieu examiner lestendances artistiques de cette production.
Pour établir la périodisation il est intéressant de rappeler deux séries de dates importantes. La première concerne l’histoire africaine depuis la colonisation. Celle-ci a pratiquement établi son ordre politique et social au début de la première guerre mondiale et déjà les colonisés participèrent aux côtés de leurs colonisateurs à cette guerre européenne.Puis l’entredeux-guerres permet la pacification définitive de l’empire colonial français et son organisation administrative. L’enseignement forme des cadres autochtones dont l’administration a besoin et l’école crée la dialectique de la servitude et de la libération. Survient la deuxième guerre mondiale, de nouveau les colonisés participent à cette guerre qui faillit effacer la France de lacarte de l’Europe. La fin de ce conflit est suivie en Afrique noire d’une espèce de précipitation des événements marquant l’évolution de la situation coloniale. En 1946 la constitution octroyée par le Général de Gaulle crée l’Union française ; dix ans plus tard la loi-cadre dite loi Gaston Defferre accorde des droits politiques plus importants aux colonies et les territoires ont assez deresponsabilités pour préparer l’indépendance. La Guinée-Conakry sous la direction de Sékou Touré le fait et quand le 28 septembre 1958 est organisé le referendum proposant le choix entre l’indépendance et l’association à la France dans le cadre de la Communauté franco-africaine, la Guinée choisit l’indépendance. Deux après c’est l’année des indépendances africaines.
La deuxième série des dates importantes estcelle qui présente le mouvement culturel et politique des Africains ayant étudié en Europe. Dans l’entre-deuxguerres il n’est pas très important et n’a guère d’écho en Afrique. Il est alors organisé surtout par des hommes d’action comme le Sénégalais Lamine Senghor mort en 1927 et le Soudanais Tiémoko Garan Kouyaté. Ce mouvement protège surtout les travailleurs noirs en France. C’est après...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Litterature africaine
  • La littérature africaine
  • La litterature africaine
  • Littérature africaine
  • Littérature africaine
  • Litterature africaine
  • Littérature africaine
  • Littérature africaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !