Littérature les mémoires de de gaulle

9544 mots 39 pages
Les mémoires de De gaulle Les Mémoires de guerre de Charles De Gaulle suivent un héritage à dominante historique et politique dans le sens où il témoigne d’une période dont il se fait l’historiographe. Toutefois à ce postulat qui semble technique s’adjoint une dimension artistique puisque le texte met en lumière les qualités stylistiques du général capable d’un envol lyrique dans certains passages, dans lesquels se perçoivent ses préférences littéraires.

Problématique liée au genre : le statut des mémoires est complexe et se situe au carrefour de tous les autres genres prosaïques. Son appartenance à la littérature est souvent remise en question dans le sens où l’écriture de l’histoire ne relèverait pas de l’expression artistique.

Pourtant, l’individu privé transparait souvent dans son témoignage, dans sa façon de dramatiser, de mythifier, de réhabiliter ou de lyncher… Quelle part de littérature ? Quel écrivain est le mémorialiste ?

1. Du constat historique à la proposition politique
a. Constater les dégâts : dimension explicative et informative des Mémoires
* Constat du territoire français avec une exactitude géographique et historique : le tout début du Salut atteste de la « blessure » de la France, avec un champ lexical développé de la ruine et de la paralysie. De Gaulle se déplace dans toutes les régions de l’hexagone pour constater les ravages, la pénurie extrême et les note au fil de son observation comme témoin objectif de « Calais, Boulogne, Dieppe, Rouen, Le Havre, Cherbourg, Nantes, Marseille, Toulon, écrasés par les bombardements [...] détruits de fond en comble » qui ne sont « plus que quais en ruine, bassins crevés, écluses bloquées, chenaux encombrés d'épaves » (page 8. L’énumération des villes visitées, ainsi que le champ lexical de la destruction traduit une volonté descriptive objective et réaliste).

* Constat de l’opinion publique : le premier chapitre décrit parallèlement et de manière contradictoire l’effet euphorique de la

en relation

  • Memoire de guerre-cours-de gaulle(tome 3)
    1163 mots | 5 pages
  • Le style de de gaulle
    1938 mots | 8 pages
  • Exposé sur "le salut" de de gaulle en tant que mémorialiste
    1565 mots | 7 pages
  • Pourquoi peut-on dire que de gaulle, mémorialiste, se fait aussi moraliste?
    398 mots | 2 pages
  • Panda
    5583 mots | 23 pages
  • The other side of truth
    749 mots | 3 pages
  • Charles de gaulle
    433 mots | 2 pages
  • Le memorialiste
    1070 mots | 5 pages
  • Charles de gaulle
    2279 mots | 10 pages
  • Terminal l
    9829 mots | 40 pages