littérature maghrébine

Pages: 43 (10659 mots) Publié le: 1 janvier 2015
Littérature maghrébine.

1) Considérations générales.
2) Les générations d’écrivains maghrébins de langue française.
3) Thématiques et préoccupations de cette littérature 

I. Considérations générales :
1. Naissance de la littérature maghrébine de langue française :
Si la nation algérienne à proprement parler ne date que de 1962, que doit-on appeler les écrivains appartenant à ceterritoire ayant écrit avant cette date, comme DIB, FERAOUN,… ? Déjeux considère, dans son anthologie de 1973, que la littérature maghrébine était une littérature produite par des français en Afrique du Nord. La littérature maghrébine est alors la séquelle d’un choc traumatisant et d’une histoire problématique entre deux aires géographiques et culturelles différentes. si nous nous accordons, àl’encontre de Déjeux, à nommer littérature maghrébine, la production littéraire émanant d’auteurs assumant une certaine appartenance à un espace défini appelé « Maghreb », plaque tournante entre l’Europe, l’Afrique, l’Asie et le Moyen Orient, lieu de passage de six civilisations (phéniciens, romains…), force serai de chercher le contexte historique d’émergence (conflits identitaires, linguistiques,aliénation..) de cette littérature qui a vu le jour suite à la septième invasion de la région : la colonisation française de 1830.
2. Le colonialisme :
La figure de l’Etranger commence à appeler l’imaginaire de l’homme occidental (blanc) dès le 16° siècle, les récits de voyage mêlés de fiction créent une image d’un Autre fabuleux, une image qui serait à l’origine d’unediscrimination raciale prétendant la suprématie de l’homme blanc. Dans un souci d’apporter la civilisation à ces mondes pris pour chaotiques et par un pseudo-altruisme, le colonialisme était motivé par un désir de s’approprier l’autre et sa terre, s’y ajoute l’appât des richesses pour palier aux manques de la main d’œuvre, les marchés suite à la révolution industrielle du 19°siècle en Europe.
3. Aperçu surl’histoire de l’Algérie colonisée :
La nation algérienne, à travers un bref regard sur l’histoire de colonisation française, était née au prix d’un tribut lourd. Au commencement, la France prenait le coup de l’éventail comme prétexte pour coloniser l’Algérie (1827). Cet événement précède l’expédition de Sidi Ferruche de trois ans (1830), Alger cède non sans résistance. Ici débute la découverte dupays par l’armée et les rapports de domination apparaissent entre indigène et colons. Carette avait écrit Etudes sur la Kabylie(1848), Pellissier note ses découvertes dans Annales algériennes (1854). En 1837, le ministre de la guerre exige d’entreprendre l’exploration scientifique de l’Algérie par les officiers, son objectif était de découvrir cet Autre, l’indigène, ses croyances, ses confrériesreligieuses, ses divisions, minorités ethniques et sa vie.
La conquête était suivie d’un nombre important de résistance, la plus importante est celle de l’émir Abdelkader à l’ouest. Pour réprimer la « guerre », le colonisateur recours à la violence : enfumades, meurtres, génocifdes pour terroriser les tributs. Ainsi, Saint Arnaud détruit-il une partie de Blida (1842), Cavaignac inaugure lesenfumades, Camobert rase un village dans l’Aures, Pellissier enferme et asphyxie mille hommes de la tribu Oued-Riah, tous ces affres ont poussé un membre de la commission d’enquête constituée par le royaume de France en 1833 à dire : « nous avons dépassé en barbarie les Barbares que nous venons civiliser ». C’est une violence également lue dans la littérature populaire comme les chants ou apparaît laviolence entre colonisé et colonisateur (une violence produisant l’incommunicabilité entre les deux) et le politique de « diviser pour régner », du « frère dressé contre son frère » pratiquée depuis les explorateurs de l’anthropologie coloniale.
« La société musulmane, en Afrique, n’était pas incivilisée ; elle avait seulement une civilisation arriérée et imparfaite. Il existait dans son sein...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Littérature maghrébine
  • litterature maghrebine
  • Litterature maghrebine
  • la litterature maghrebine
  • la littérature maghrebine
  • Littérature maghrébine
  • La littérature maghrébine
  • Littérature maghrébine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !