Lome

Pages: 5 (1222 mots) Publié le: 1 juillet 2014
YOPLAIT fait son comeback en fanfare au Maroc
Jeudi 17 avril 2014 à 11:30:00 0 Commentaires

La Société marocaine de produits laitiers et dérivés (SMPLD) détenant la franchise du deuxième fabricant mondial de produits laitiers frais a trouvé un accord avec un industriel local pour remettre en rayons la célèbre "fleurie" sur le marché marocain, et ce dès cette année. C'est la Société laitièrecentrale du nord (SLCN) connue pour sa marque Saïss Lait qui a repris les rênes.
Yoplait, était déjà présent dans les années 2000 avec la Coopérative agricole Bon lait Marrakech. Mais le contrat a été rompu. Pour le lancement de la marque, SLCN investit dans une campagne de communication sur le royaume.


La marque Yoplait fait son come-back
Avis aux nostalgiques des yaourts Yoplait. Lamarque à la petite fleur est de retour sur le marché marocain. «Yoplait est une marque historique au Maroc, où notre première présence remonte à 1 981. C’est d’ailleurs le premier pays du continent africain à l'avoir accueilli. Aujourd’hui, nous sommes heureux de revenir ici avec des partenaires solides et avec des ambitions renouvelées», a déclaré Marc-Antoine Olive, vice-président marketinginternational et franchises de Yoplait.
La marque fait son come-back grâce à un partenariat de franchise avec la société Saïss Lait basée à Fès et spécialisée dans la production et la commercialisation des produits laitiers depuis trente-cinq ans. Cette dernière produira, pour commencer, les yaourts Yoplait et se chargera de la distribution dans les principales villes du pays, aussi bien dans le réseautraditionnel que moderne.
Le partenariat conclu en 2011 avec le groupe franco-américain, n’a pris effet qu’en mars 2014.
Pourquoi un tel retard ? «Nous avons dû investir pour moderniser l’outil de production ainsi que notre flotte afin de répondre aux exigences du groupe Yoplait. Ce dernier est à cheval sur la qualité et exigeait une distribution nationale. De même, nous avons mené plusieursétudes de marché pour réussir notre lancement, que ce soit en termes de produit, de prix, de packaging ou de distribution», explique Noureddine Bahir, DG de Saïss Lait lors d’une conférence de presse donnée le 11 avril à Casablanca.
Pour sa mise à niveau, le groupe marocain a bénéficié de l’apport financier du fonds d’investissement Maroc Invest. Ce dernier a mis sur la table 100 millions de dirhams.Aujourd’hui, l’usine dispose d’une capacité de réception de 100 000 litres de lait frais par jour et d'une flotte de plus de 80 véhicules. Celle-ci devra être portée 120 véhicules à fin 2014.
Grâce à l’alliance avec Yoplait, le groupe fassi compte multiplier son chiffre d’affaires 2014 par
2,5. Celui-ci atteindrait ainsi 200 MDH. Niveau appelé à augmenter les prochaines années, selon le topmanagement, Saïss Lait étant en train de revoir plus de 30 références de produits laitiers, yogourts et produits dérivés. D’autres références devront aussi voir le jour prochainement.
Le marché national des produits laitiers frais est estimé à environ 12 MMDH de chiffre d’affaires, selon Bahri. Il a cru d’environ 7% en moyenne les cinq dernières années. «La consommation annuelle en produits laitiersest très faible au Maroc. Elle avoisine les 55 litres par habitant. En
Tunisie, par exemple, elle est trois fois supérieure», souligne le DG.
Des visées à l’international ? «Pas pour l’instant», répond Bahir. Eu égard à l'énorme potentiel que représente le marché marocain, Saïss Lait devra se concentrer d’abord sur ce marché. «Le jour où nous réaliserons des excédents de production, nouspourrions envisager d’exporter nos produits sous la marque Yoplait. Notre contrat de franchise nous permet de distribuer les produits Yoplait dans les pays limitrophes», déclare Bahir. Le coup d’envoi de la commercialisation a été donné le 23 mars à Fès, puis à Rabat.
Casablanca doit suivre dès ce lundi 14 avril. Après la capitale économique, les camions de Saïss Lait achemineront les produits Yoplait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Zémidjan à lomé
  • Le grand marché de lomé
  • Gestion des unites d'enseignement dans le cadre de la reforme lmd à l'universite de lome
  • etude de la performance du marche des legumineuses cas du niebe dans la ville de lome

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !