Louange

Pages: 7 (1534 mots) Publié le: 13 mars 2013
La louange dans le sens de l’adoration, est le fait de rendre hommage à quelqu’un ou à quelque chose, qu’il soit humain ou divin. La louange se fait de diverses manières, selon les religions ou les coutumes de l’adorateur. Il peut s’agir de sacrifices1 ou d’offrandes, de chants ou de prières, de rituels ou de danses, ou de bien d'autres choses; l'adorateur sera mû par un sentiment d’obligation,par une volonté de respecter les traditions ou par un transport qui le pousse à louer, dû à des affections pour la chose ou la personne louée.
Le Dictionnaire Encyclopédique Hachette fait comme unique distinction entre la louange et l’adoration le fait que l’adoration est forcément adressée à une divinité2, bien que, dans l’usage courant, il soit possible d’utiliser le terme d’adoration pourexprimer une forte passion pour quelque chose sans que la religion n’entre en compte; dans un contexte religieux le mot louange est utilisé presque exclusivement comme apporté à une divinité.
Sommaire [masquer]
1 Définition Chrétienne
1.1 L’adoration dans l’Ancien Testament
1.2 L’adoration dans le Nouveau Testament
2 Musique
2.1 Conducteurs de louange
3 Voir aussi
3.1 Bibliographie
3.2 Noteset références
3.3 Articles connexes
Définition Chrétienne[modifier]

La Bible la définit comme étant « un sentiment interne et un acte externe qui reflètent la valeur de Dieu. Et c’est le sentiment interne qui en est l’essence. »3 Cependant, le concept de l’adoration a eu des accents différents au sein de l’histoire du Salut. Ces différences sont particulièrement saillantes entre l’Ancien etle Nouveau Testament.
L’adoration dans l’Ancien Testament[modifier]
Il est difficile d’évaluer les pratiques de l’adoration dans l’Ancien Testament. Cela est principalement dû à la très grande diversité de lieux, d’époques, de systèmes politiques et de contextes dans lesquels se sont trouvés les adorateurs du Dieu d’Israël au temps de l’Ancienne Alliance4. Le contexte noachique était biendifférent du contexte post-exilique par exemple, aussi bien au niveau du degré de révélation reçu qu’au niveau des coutumes de l’époque, et de la situation politique.
La chose certaine est que, dans l’Ancienne Alliance, la louange était vécue sous la forme d’actes externes, régulés de façon méticuleuse. Cela n’est pas à dire, cependant, que c’était l’acte en lui-même qui glorifiait Yahvé. Celui-ciservait d’interface au travers de laquelle Yahvé était glorifié. L’important était l’attitude de cœur de l’adorateur. Ceci se voit au travers de textes comme : « Car j'aime la piété et non les sacrifices, Et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes. »5 « La fidélité […] du peuple de Dieu […] est plus liée à la signification qu’ils donnent à leurs formes cultuelles qu’aux formes elles-mêmes »6.Les formes utilisées dans l’Ancien Testament avaient un sens de par le fait qu’elles reflétaient, par symbolisme, la valeur de Yahvé. Ce n’était pas le fait même d’accomplissement du rite qui était important, mais ce que le rite disait. L’adorateur exerçant le rite devait donc avoir une certaine attitude de cœur pour pouvoir prétendre accomplir le rite, et proclamer, par cela même, ce que disaitle rituel par symbolisme.
Il y a eu comme une pédagogie de l’adoration opérée par Yahvé dans la restriction des actes rituels à certains lieux, et à certaines formes.
L’adoration dans le Nouveau Testament[modifier]
C’est dans le Nouveau Testament que l’adoration trouve son accomplissement, car c’est là où la révélation de Dieu concernant la louange prend son sens le plus complet.
La chose laplus importante à retenir est que la louange de Dieu dans le Nouveau Testament n’est plus assignée à un lieu ou à un certain moment, ni à un rituel particulier. Simplement ceci : l’adorateur doit être quelqu’un qui loue Dieu en esprit et en vérité7, c'est-à-dire sincèrement, mu par une volonté du cœur de rendre gloire à Dieu, et à n’importe quel endroit8.
Ceci a eu deux conséquences :
La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La louange
  • Louange
  • louange a Dieu
  • A la louange de la charité
  • « Exhortation aux français d’écrire en leur langue, avec les louanges de la france »

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !