Luis sépulveda

Pages: 8 (1784 mots) Publié le: 4 avril 2011
Le Moyen-Age
Le Moyen Âge est une époque ou période historique occidentale située entre l’Antiquité et la Renaissance, ou encore les Temps modernes. Elle s’étend sur une durée de près de mille ans que les historiens ont divisée en plusieurs parties
Les limites exactes du Moyen Âge ainsi que le découpage en différentes périodes sont discutées et font encore l'objet de débats entre historiens. Eneffet, un événement unique ne peut jouer qu'un rôle symbolique dans un changement d'époque, qui est en fait un processus.
Le début du Moyen Âge est généralement situé vers 500 ; plusieurs dates symboliques ont été proposées par les historiens :
395
2. Division de l'empire romain et naissance des Empires d'Orient et d'Occident.
476
4. Déposition par Odoacre du dernier empereurromain d'Occident, Romulus Augustule (* vers 460 – † après 511).
entre 496 et 499 (année précise inconnue)
6. Baptême de Clovis Ier
511
8. Mort de Clovis Ier
511
10. Mort de sainte Geneviève
La fin du Moyen Âge est généralement située vers 1500 ; plusieurs dates symboliques ont été proposées par les historiens :
1453
12. Constantinople, l'ancienne Byzance,capitale de l'Empire romain d'Orient, tombe aux mains des Ottomans (chute de Constantinople).
13. Fin de la guerre de Cent Ans, avec la victoire française sur l'Angleterre (bataille de Castillon).
14. Gutenberg met au point la presse xylographique à bras vers 1450 et imprime la bible à quarante-deux lignes, qui est le premier livre imprimé d'Europe, entre 1452 et 1454 (vers 1440, il« réinvente » les caractères mobiles déjà utilisés en Corée[5] et en Chine).
1492
16. Fin de la Reconquête espagnole le 2 janvier avec la reprise de Grenade.
17. Christophe Colomb débarque en Amérique au mois d'octobre.
18. La France et l'Angleterre signent le 3 novembre le traité d'Étaples qui prépare les guerres d'Italie menées par la France.
Plus généralement, lesgrandes découvertes ont participé à ce qu'on peut appeler les prémices de la mondialisation[6],[7],[8] (accroissement des échanges entre différents pays distants, permis par de nouvelles inventions et découvertes).
Le mot Occident désigne à la fois un territoire et une civilisation au Moyen Âge. L'Occident est l'endroit où le soleil se couche (le Couchant, ou le Ponant) à l'opposé de l'Orient (leLevant). Le territoire de l'Occident couvre l'ouest de l'Europe (le terme Europe est très peu employé avant la Renaissance), sans recouper exactement les limites de l'Empire romain d'Occident. Dans l'acception de la plupart des auteurs et des contributeurs qui emploient ce terme, l'Occident est le domaine du christianisme romain dont la langue est le latin, fidèle au pape de Rome : il s'oppose auxterritoires des païens, des schismatiques et des musulmans et il correspond à l'aire de diffusion du christianisme catholique (et ultérieurement protestant) en pays latin, celte ou germanique. Cela n'est pas toujours explicitement défini et les limites orientales de cet ensemble sont floues et mouvantes au cours de la période : tantôt elles incluent, tantôt elles excluent l'Europe centrale[9].Après le Schisme de 1054 en effet, l'Occident exclut l'Empire byzantin, resté orthodoxe, fidèle aux quatre autres patriarches (Constantinople, Antioche, Jérusalem et Alexandrie). Cette dichotomie religieuse et culturelle correspond aux deux anciennes moitiés de l'Empire romain issues du partage de 395 : l'Occident (de culture surtout latine, mais aussi celtique et germanique) et l'Orient (de culturesurtout grecque, mais aussi slave, arménienne ou araméenne). La rupture avec Byzance est consommée en 1204, lorsque Constantinople est prise par les croisés de la quatrième croisade. Cet épisode laissera des blessures profondes.
Le primat unificateur de la culture ne doit pas faire oublier les divisions politiques et linguistiques qui émergent dès l'époque carolingienne. L'apparition des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Amantes
  • Biographie luis sepulveda
  • Panchito y el delfín ( luis sepúlveda)
  • Le vieux qui lisait des romans d'amour de luis sépulveda
  • Luis sepulveda – le vieux qui lisait des romans d’amour commentaire
  • Le vieux qui lisait des romans d'amour , luis sepulveda, fiche de lecture
  • Études du livre; " le vieux qui lisait des romans d’amour » de luis sepulveda
  • Sepulveda

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !