Lycée

571 mots 3 pages
Le document 1, qui est une affiche réalisée à l’occasion du centenaire de l’Algérie française, en 1930, et le doc5, un extrait du guide de l’Exposition coloniale de 1931, présentent en effet une image idyllique de la colonisation. Les divers éléments qui sont utilisés dans l’iconographie ou le texte montrent le caractère pacifique et bienfaiteur de la colonisation. On remarque tout d’abord sur l’affiche la place dominante que la France se donne par la position de Marianne, allégorie de la République, qui semble octroyer, donner, aux populations, une situation prometteuse, que le doc5 assimile à de la protection. Sur la droite de l’affiche, deux hommes, un Français et un Algérien, reconnaissables à leur tenue, se serrent la main, signe d’une entente fructueuse, contraire à la xénophobie du début de l’époque coloniale, qui semble vouloir montrer qu’ensemble, colons et indigènes mettront en valeur la terre d’Afrique, loin d’une relation basée sur l’esclavage, que la France a aboli en 1848. L’un des deux a en effet la main sur une charrue. Sur la gauche, une infirmière blanche tient dans ses bras un bébé noir tandis qu’un magistrat déroule un parchemin sur lequel sont inscrits les mots « droit, loi, justice », qui semble faire écho au doc5. La France est ici présentée sous son meilleur jour : elle aurait à la fois apporté la justice dans un lieu où cette dernière était « vénale » (doc5), où « le fort dominait le faible », et amélioré la qualité de vie des indigènes en assurant la promotion de la santé, de la médecine. Dès lors, on estime ici que la France est à l’origine du développement puisque « la manière de vivre de ces peuples se rapproche …de la vôtre ». Alors que « le sort des petits était lamentable », grâce à la France, la situation a évolué. Il se peut que la femme soit une religieuse, signe dans ce cas, de l’évangélisation que la France, « fille aînée » de l’Eglise, a développée en terre musulmane. De même, la France est montrée comme un facteur de progrès

en relation

  • lycée
    322 mots | 2 pages
  • LYCEE
    929 mots | 4 pages
  • Lycee
    648 mots | 3 pages
  • Lycée
    1014 mots | 5 pages
  • Lycée
    20016 mots | 81 pages
  • Lycée
    391 mots | 2 pages
  • lycee
    1969 mots | 8 pages
  • lycée
    1569 mots | 7 pages
  • lycée
    275 mots | 2 pages
  • Lycée
    280 mots | 2 pages