Mémoire

Pages: 18 (4269 mots) Publié le: 23 février 2011
BIM : Microfinance et lutte contre la pauvrete : regard du Reseau Impact

Mardi 16 mars 2004 Anne-Sophie Brouillet Microfinance et lutte contre la pauvreté : Que peut-on dire de la place et du rôle des « couches moyennes » ? Une contribution du Réseau IMPACT(*) : Anne-Sophie BROUILLET (Gret) et Dominique GENTIL (Iram) Les catégories sociales « moyennes », associées aux opérations de réductionde la pauvreté et des inégalités (pour garantir une certaine cohésion sociale), seraient en meilleure position pour en tirer parti que les « pauvres ». La question rejoint celle en vigueur à l’époque où les thèses de l’ »effet locomotive » des couches moyennes sur le développement étaient actives. Il a semblé utile au Réseau IMPACT (*) de la mettre en débat, dans son actualité, au cours d’unatelier de réflexion organisé le 11 décembre 2003 à Paris et intitulé « A qui bénéficie la lutte contre la pauvreté : aux pauvres ou, en fait, aux classes moyennes ? ». En plus d’exposés introductifs sur l’état de la question en Europe, en Afrique occidentale et orientale, des illustrations sur le sujet ont été apportées sous l’angle des acteurs (organisations paysannes, micro entreprises etinstitutions de microfinance). Anne-Sophie Brouillet (secrétariat permanent du Réseau) vous propose de prendre connaissance du contenu de l’intervention de Dominique Gentil (Président du Comité d’orientation) sur les systèmes financiers décentralisés, complété par quelques références bibliographiques. Les questions de différenciations sociales sont-elles prises en compte par les acteurs de la microfinance,et de quelle façon ? Le débat est ouvert...Souhaitons que les lecteurs y participent ! Une des questions en débat sur les interventions de Lutte contre la pauvreté tient au ciblage des bénéficiaires. Par opposition à une approche « ciblée » (actions spécifiquement orientées sur des groupes « pauvres »), le Réseau IMPACT défend une approche « inclusive », qui réinsère les « pauvres » dans desrapports sociaux leur ouvrant l’accès aux biens, services et ressources : La Lutte contre la pauvreté ne se réduit pas à une modalité particulière d’intervention en faveur des plus démunis, elle est une manière de concevoir des modèles inclusifs de développement « ; « mettre en oeuvre uniquement des mesures censées ne bénéficier qu’aux pauvres, outre que c’est très difficile à réaliser, risque decantonner les pauvres dans des ghettos « . Cette logique globale, visant un ensemble de population assez large, est ainsi privilégiée

1

comme condition d’équilibre social pour que les pauvres soient partie prenante des actions et de leurs bénéfices. Mais, cette approche inclusive se doit de prendre en considération les inégalités. En raisonnant en termes de catégories générales (les femmes, lesjeunes, les ruraux, etc., assimilés à des catégories dominées, dépendantes, donc pauvres), on court le risque de ne pas tenir compte des différenciations sociales qui traversent ces catégories. Or, l’approche inclusive ne garantit pas que tous profitent systématiquement des interventions de la même manière, ou dans les mêmes proportions. Cette approche inclusive concerne également les « couchesmoyennes », voire cherche spécifiquement à les toucher au nom de leur dynamisme et de leur capacité à susciter des effets d’entraînement au profit du reste de la société, ou également parce qu’elles ne sont pas à l’abri d’une paupérisation. Cette logique d’entraînement à laquelle il est fréquemment fait référence, repose sur le postulat que les catégories défavorisées bénéficieront de cetteamélioration du sort des classes moyennes (sans être spécifiquement visées, au risque d’être encore plus marginalisées ou stigmatisées) ; elle renvoie à l’effet déclenchement -ou « effet locomotive »- des classes moyennes (trickle-down effect). Une telle alliance entre « pauvres » et « couches moyennes » n’est pas facile à réussir, il y a en particulier un risque que ces dernières soient en position de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mémoire et mémoires
  • Mémoire
  • Memoire
  • Mémoire
  • MEMOIRE
  • Memoire
  • Memoire
  • memoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !