Méthode abc

Pages: 7 (1653 mots) Publié le: 15 mars 2011
Sommaire

* Synthèse p.2

* Articles

 A quoi peut bien servir l’ABC/AMW ?  p.7

Les fondements conceptuels de l'ABC « à la française »  p.12

Une évolution de l’ABC, le time-driven ABC  p.25

Suite à l’étude de ces trois articles : « A quoi peut bien servir l’ABC/AMW ? » (Revue Française de Comptabilité; Jul/Aug 2007), « Les fondements conceptuels de l'ABC «à la française » » (Comptabilité contrôle audit.  Dec 2004. Vol. 10) et « Une évolution de l’ABC, le time-driven ABC » (Revue Française de Comptabilité; Dec 2007), je vais m’interroger sur les particularités de cette méthode en France, puis sur son utilité avant de réfléchir à ses limites et à une voie d’évolution possible qui lui permettrait de les dépasser dans le futur.

Depuis 1990, laméthode «ABC», appelée aussi comptabilité d'activités, a fait son apparition dans les textes académiques de comptabilité de gestion (Evraert et Mévellec, 1990, 1991). Plus tard dans la décennie, elle a été suivie et complétée par la méthode ABM. Parallèlement, elle a progressé dans le monde des entreprises. Cette méthode est une variante des coûts complets qui permet d’aller plus loin que le simplecalcul des coûts de revient. A la différence des autres méthodes traditionnelles de calcul des coûts elle tente de présenter les rapports avec les facteurs clés de succès sur le marché et l’analyse des causes de performance (ou de dérapage).

Cependant, il apparait que les entreprises françaises sont globalement plus réticentes que les autres à utiliser la méthode ABC : elle n’est en effetutilisée qu’ 23% en France contre 35% dans le reste du monde. On retrouve par ailleurs chez les auteurs français un certain nombre de convergences et de divergences portant soit sur la définition des concepts élémentaires (tâches, activités et processus), soit sur le mécanisme de calcul des coûts. Notons tout d’abord que la principale limite des recherches portant sur la diffusion de l'ABC est que l'on nesait pas toujours ce qui se trouve derrière l'appellation «méthode ABC». Deux entreprises peuvent ainsi déclarer utiliser l'ABC sans que les deux systèmes effectivement mis en œuvre ne se ressemblent vraiment.
On remarque en premier lieu que les auteurs n’ont déjà pas les mêmes définitions de certaines notions fondamentales dans cette méthode comme : activité, processus, ressources… C’est doncsans surprise qu’on découvre que la méthode de calcul des coûts varie elle aussi selon les auteurs. Cependant dans la plupart des modèles l'ensemble des ressources de l'entreprise est d'abord rassemblées dans des parties de la structure organisationnelle, et c'est au sein de ces sous-ensembles organisationnels que s'élabore la répartition des ressources entre activités. Celle-ci se faitessentiellement grâce à des enquêtes auprès des responsables ou membres des entités concernées et par l'analyse de certains documents de gestion, comme les budgets ou les tableaux d'amortissement des équipements. Ces différents travaux débouchent sur des répartitions fondées sur des clés diverses.
Cependant si tous les auteurs s'accordent sur le fait que la première étape de la construction d'unecomptabilité par activités est le recensement des activités. Concrètement des différences de point de vue s'observent à deux niveaux, qui sont distincts mais reliés. Tout d’abord, nous pouvons nous intéresser aux  critères qui permettent de retenir une activité en tant que telle. Pour certains auteurs comme Bescos et Mendoza (1994) la liste de ces activités résulte d'un arbitrage entre la pertinence et lecoût de l'information, alors que pour d’autres comme Mévellec (1990) et Lorino (1991 un certain nombre de considérations peuvent peser sur le nombre d'activités retenues comme le poids de l'activité ou le type d'objectif poursuivi. De son côté, Bouquin (1993) estime qu'il faut envisager, dans la définition de la liste des activités, la nature du calcul de coût souhaité.
De plus certains...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Méthode abc
  • Méthode abc
  • Méthode abc
  • La méthode ABC
  • methode abc
  • Méthode abc
  • La méthode ABC
  • méthode ABC

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !