méthodologie de recherche

Pages: 12 (2838 mots) Publié le: 5 décembre 2014

Tout travail de recherche vise à :
Prédire.
Prescrire.
Comprendre.
Expliquer.

S’interroger sur la nature et la finalité de la recherche que le chercheur souhaite entreprendre :
Réalité objective : Il faut développer et choisir les instruments de mesure pour l’étudier.
Réalité construite : Qui se transforme au fur et à mesure que l’on pense s’en approcher.

Préciser l’objet derecherche :
Explorer et construire un nouveau cadre théorique à partir de ses observations.
Tester une théorie à travers une confrontation de la théorie avec une étude empirique.

Décider d’une approche quantitative ou qualitative ou un mélange entre les deux. L’essentiel qu’elle soit cohérente avec la finalité.
Adopter une manière d’aborder la question de recherche :
Recherche sur un contenu : unétat.
Recherche sur un processus : une dynamique.

Les questions qu’il faut se poser :
Quelle est la nature de la connaissance produite ?
Comment la connaissance est-elle engendrée ? (son chemin)
Quelles sont les valeurs et le statut de cette connaissance ? (critères de validation des connaissances)

Trois paradigmes essaient de répondre à ces trois questions :
Le paradigme positiviste.Le paradigme interprétativiste.
Le paradigme constructiviste.

1- La nature de la connaissance produite

Le paradigme positiviste :
La réalité existe en soi, elle possède une essence propre. Le chercheur donc peut chercher à connaître cette réalité extérieure à lui. Il y a une indépendance entre l’objet (la réalité) et le sujet qui l’observe ou qui l’expérimente (le chercheur).
« Que nousle nommions ou non, que nous le percevions ou non, les structures tangibles et relativement immuables de ce monde existent en tant qu’entités empiriques… La connaissance au sens objectif est une connaissance sans connaisseur. » (Burelle et Morgan) 1979.
Les positivistes admettent que la réalité a ses propres lois, immuables et quasi-invariables. Dans une réalité, existe un ordre universel quis’impose à tous.
« L’ordre individuel est subordonné à l’ordre social, l’ordre social à son tour est subordonné à l’ordre vital et celui-ci à l’ordre matériel. » L’homme est soumis à cet ordre et n’est que produit d’un environnement qui le conditionne. Pour lui le monde est fait de nécessités et il y a alors assujettissement de la liberté à des lois invariables, ce qui correspond à une visiondéterministe du monde social.

Le paradigme interprétativiste et constructiviste :
La réalité reste inconnaissable dans son essence puisque l’on n’a pas la possibilité de l’atteindre directement. On parle plutôt d’invention de la réalité.
Les constructivistes et interprétativistes ne rejettent ni acceptent l’hypothèse d’une réalité en soi. La réalité (objet) est dépendante du sujet qui l’observe. Onpeut parler d’hypothèse relativiste qui s’oppose à l’hypothèse réaliste développée par les positivistes. On ne peut que représenter la réalité voire la construire.
Selon ce paradigme, le monde social est fait d’interprétations. Ces interprétations se construisent grâce à l’interaction entre acteurs dans des contextes toujours particuliers.
La prédiction se révèle exacte non pas grâce à la miseen évidence de la chaîne cause-effet ou à des lois qui subordonnent les acteurs à une réalité extérieure à eux, mais grâce à une compréhension du jeu d’interactions des acteurs à un moment donné qui rend les séquences d’interactions ultérieures fortement prévisibles. Les individus créent leur environnement par leurs pensées et leurs actions, guidés par leurs finalités.
Dans ce monde où tout estpossible, où rien n’est déterminé et où l’homme peut choisir, il devient nécessaire de rejeter le déterminisme au profit de l’hypothèse intentionnaliste. La connaissance ainsi produites sera alors subjective et contextuelle.

2- Le chemin de la connaissance

Le paradigme positiviste :
« La réalité connaissable a un sens en elle-même et ce sens ne dépend pas nécessairement des préférences...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Methodologie de recherche
  • Méthodologie de la recherche
  • Methodologie de recherche
  • Methodologie de la recherche
  • Méthodologie de recherche
  • Méthodologie de recherche
  • Methodologie de recherche
  • Methodologie de recherche

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !