Madame Bovary de Vincente Minnelli

Pages: 6 (1275 mots) Publié le: 29 octobre 2014
Affiche du film Madame Bovary de Vincente Minnelli (1949)
D’autre part, le contexte des personnages d’Emma et de Tomas semble jouer un rôle concret d’incitation à l’adultère. Dans Madame Bovary¸ Emma est poussée indirectement par son entourage à nouer des relations extraconjugales[42]. De surcroît, Emma semble paradoxalement être poussée à commettre l’adultère par son environnement socialpuisqu’il facilite ses infidélités, mais l’empêche de s’épanouir pleinement par cette pratique[43]. En organisant un voyage à cheval pour sa femme avec Rodolphe, l’amant de celle-ci, Charles encourage ironiquement, et sans le savoir, l’adultère d’Emma. Ainsi, après que Rodolphe ait proposé à Charles de faire une ballade à cheval avec Emma afin d’améliorer l’état son état de santé, il s’exclame :« Certes! excellent, parfait!... Voilà une idée! Tu devrais la suivre. » (p. 225) L’emploi de points d’exclamation de la part de Charles souligne sa naïveté quant à sa vive approbation de l’idée de Rodolphe. En effet, l’emballement précipité de Charles envers la proposition de Rodolphe témoigne de son absence totale de jugement critique puisqu’il éprouve un amour authentique ainsi qu’une confianceentière pour sa femme[44]. Puisque Charles pousse inconsciemment Emma à commettre l’adultère avec Rodolphe, celui-ci témoigne non seulement de son incapacité à déceler le malheur de sa femme au sein de leur union[45], mais du fait qu’il ne se doute aucunement de l’existence des infidélités de celle-ci. Par ailleurs, la phrase « Tu devrais la suivre. » destinée à Emma témoigne paradoxalement de l’ordreferme qu’il destine à sa femme de commettre l’adultère, pratique qui est à l’origine de la perte de leur couple.
De surcroit, l’affranchissement des responsabilités chez Tomas dans L’insoutenable légèreté de l’être accentue le passage de son adultère à une pratique régulière de ses infidélités. Afin de s’adonner pleinement à son mode de vie libertin, Tomas s’est donc dissocié de son rôle de pèreet d’époux, préférant verser une pension alimentaire à son ex épouse pour qu’elle s’occupe de leur fils. En réponse au rejet de ces responsabilités de la part de Tomas, les parents du protagoniste ont décidé de cesser de se préoccuper de leur fils. Ainsi, Tomas s’est également débarrassé de son rôle de fils en n’ayant plus d’interactions avec ses parents (p. 25). Cette liberté prend forme par lesheures passées à chasser de nouvelles conquêtes féminines en étant laveur de vitres. Tomas a dû quitter son poste de chirurgien dans une « clinique de province à quatre-vingts kilomètres de Prague » (p. 265) en raison d’un article critiquant le communisme qu’il a écrit (ce même article l’ayant initialement forcé à quitter son poste de chirurgien dans un hôpital de Prague). Dès lors, cettetransition du métier de chirurgien à celui de laveur de vitres est à l’origine du passage de son adultère à une pratique stable et régulière de ses infidélités lors de ses heures de travail puisqu’il peut s’adonner pleinement à sa chasse aux femmes seize heures par jour : 
Il faisait des choses auxquelles il n’attachait aucune importance, et c’était beau. Il comprenait le bonheur des gens (dont il avaittoujours eu pitié jusque-là) qui exercent un métier auquel ils n’ont pas été conduits par un « es muss sein! » intérieur et qu’ils peuvent oublier en quittant leur travail. Il n’avait encore jamais connu cette bienheureuse indifférence. (p.282)
L’emploi de l’oxymore « cette bienheureuse indifférence » de la part de Tomas renvoie au détachement de celui-ci par rapport à tous ces impératifs.Dorénavant, le protagoniste savoure pleinement sa liberté en changeant tous ces es muss sein lourds d’obligations morales vers une quête de la légèreté axée sur l’infidélité conjugale. C’est ainsi que Tomas se détache de ses liens familiaux avec son père, sa mère, son ex-épouse et son fils afin d’atteindre une liberté absolue exempte de tout engagement oppressant[46]. Le libertinage de Tomas est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • madame bovary
  • Madame bovary
  • Madame bovary
  • Madame bovary
  • Madame Bovary
  • Madame bovary
  • Madame bovary
  • Madame bovary

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !