Mal de terre d'hubert reeves

1801 mots 8 pages
Mon cher Hubert,

Ton livre intitulé « Mal de terre » suscite beaucoup de réflexion à vrai dire. C’est un essai qui bouleverse. Je pense même que ton ouvrage a le potentiel suffisant à changer beaucoup de mentalités, par moi-même avec mon esprit de pierre, il m’a fait me rendre compte de la gravité de la situation actuelle.
Ton combat est fort respectable, car à vrai dire ce n’est plus vraiment le tient, mais plutôt le mien, celui des jeunes de ma génération, même si ce n’est pas nous autre qui avons choisi cette situation, on nous a passé le flambeau ainsi. Maintenant c’est à nous à nous rendre compte qu’il est plus que temps d’agir. Nous reviendrons plus tard dans ma lettre sur le problème des générations futures.

Commençons par le réchauffement climatique. Oui, je commence en force… Effectivement ce problème est vaste et complexe et c’est aussi probablement le plus inquiétant qu’il soit. Vous connaissez sans doutes le rôle des gaz à effets de serre, qui consiste à absorber une partie des rayonnements infrarouges émis par le soleil et a les garder emprisonner dans notre atmosphère au lieu de les renvoyer tout simplement dans l’espace. Ce sont ces gaz qui sont à l’origine du réchauffement climatique actuel. Le CO2 est le plus connu. Mais quelles sont les conséquences d’un tel réchauffement du globe terrestre ? Les conséquences sont multiples : la banquise fond de manière alarmante, de nombreuses espèces disparaissent, nous assistons de plus en plus à des catastrophes naturelles dévastatrices telles que des sécheresses, inondations, vents violents et j’en passe ! Ce réchauffement provoque aussi un dérèglement de la nature, c’est pour cela qu’on entend souvent le terme « dérèglement climatique ». En effet, la nature s’adapte et s’adaptera toujours en fonction des changements. Elle nous le montre depuis des millions d’années. Et il ne faut pas être un scientifique pour constater que la nature change, sortez de chez vous et vous verrez…Aujourd’hui en

en relation

  • Doit-on prendre la nature comme modèle
    1723 mots | 7 pages
  • Sang par sang
    40317 mots | 162 pages
  • Difficult├⌐s du fran├ºais
    21146 mots | 85 pages
  • Diane dufresne
    10087 mots | 41 pages
  • Art angagee
    41913 mots | 168 pages
  • zefzef
    40451 mots | 162 pages
  • Le monde 28/10/12
    92211 mots | 369 pages