Management de l’innovation

Pages: 6 (1376 mots) Publié le: 12 juin 2012
Création :
Invention : il y a une part technique. Les juristes parlent de l’état de la technique. ex : à un moment donné, les brevets… pour qu’il y ait une invention, il faut qu’il y ait une nouveauté (si on a fait une nouveauté découverte depuis les romains, ou préhistoire, ce n’est pas une nouveauté en France). Au Royaume-Uni, délai de 50 ans, après si on remet au gout du jour, alors c’estune invention.
Innovation : elle se rattache à un impératif stratégique. Elle se génère de l’idée jusqu’à sa commercialisation. C’est un impératif stratégique. On peut être dans l’innovation soit en tant que suiveur ou pionnier (premier entrant).
Avantages/inconvénients d’être pionnier :
- Même en cas d’échec, l’innovation permet d’acquérir de l’expérience.

La copie servile : copier sansmodification, sans amélioration. Le Japon, dans les années 70, faisait de la copie améliorée : il copiait et améliorait les produits.
L’innovation impérative stratégique.

Environnement incertain : ne bouge plus comme avant. Les cycles ne se répètent plus.
Environnement chaotique :

Importance majeure liée à l’évolution
Il faut adapter son business model par rapport à la cible. Ex : vendredes lampes en Inde pour les pauvres.

L’innovation qui est un process comporte des risques : le taux d’échec dans l’innovation : 1/3
Attention : il faut différencier orientation-produit vs orientation-client.
Aux USA, lors d’un échec d’une innovation, les banques n’hésitent à continuer à financer des entreprises qui n’ont pas réussi dans une innovation, car pour eux, s’ils ont raté, ils ontappris de leurs erreurs donc il y a moins de risques d’échec après.

La matrice BCG :

Les différents types de manager :
- Le réactif (le suiveur rapide) : ne veut pas assumer les risques liées à l’innovation, laisse les pionniers y aller et après, si ca marche, il faut suivre rapidement.
- Le développeur (le prospecteur): une personne qui a énormément d’idées, ils ont une idée toutesles minutes. Il a l’esprit qui fourmille tout le temps. Danger : on se disperse, pas d’idée fixe
- L’analyste : il combine le réactif et le développeur. Il a développé la faculté de jugement.

Process : succession des taches à suivre qui aboutit à un résultat (B&S).

Différence entre efficace et efficience :
- Efficace : face aux résultats
- Efficience : face aux moyens mis en placeInnovation perceptible vs innovation non perceptible

Non perceptible

Taux d’innovation innovation process



Innovation
Produit


Phase de fluidité phase de transition phase spécifique temps

Qualité : la capacité de l’entreprise à maximiser la satisfaction client. Norme ISO… mais problème, chaque client est différent et la qualité est une notion fluctuante,elle varie dans le temps, et selon les attentes fluctuantes des clients, le client veut toujours plus. Le client peut changer sa perception de l’environnement.
Le SIX SIGMA : réduire l’écart type de sorte que l’on soit capable d’être au top de la performance tout le temps, pas seulement au jour de l’examen.
En innovation, importance de réduire au maximum les gaspillages : produit écologiquementcorrect ? Recyclable facilement ?
Innovation radicale vs innovation incrémentale :
Innovation incrémentale : on ne fait pas une révolution, mais une amélioration. Les connaissances utilisées sont déjà connues. C’est une évolution. Ils ont bénéficié des effets d’expériences.
Pas besoin de savoirs ou savoirs ou savoir-faire nouveaux. Utilisation du client « lead user ». Cette innovationincrémentale est liée au volume : aller plus vite dans les effets d’expériences.

Au Japon : philosophie du KAIZEN : plus on fabrique, plus on s’améliore.
Innovation radicale : révolution technique ou autre, innovation de rupture. C’est celle qui va être la plus rentable quand elle marche. 62% des revenus et 38 % de profits. But : surprendre le consommateur.
Mais plus risqué, on n’a pas les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le management de l'innovation
  • Management de l'innovation
  • le management de l'innovation
  • Cours management de l'innovation
  • Existe-t-il un management spécifique de l’innovation ?
  • L’impact-clé des modes de management pour l’innovation
  • L'innovation
  • Y'a t-il un management adapté à l'innovation ( partie ii non détaillée)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !