Manikawish

1396 mots 6 pages
2 Est-il juste de dire que le témoignage sert de manifeste dans le roman Manikanetish de Naomi Fontaine et dans l’essai Je suis une maudite sauvagesse d’An Antan Kapesh ? À l’arrivée des colons en Amérique, les Premières Nations ont dû apprendre à cohabiter avec ceux-ci. Durant des milliers d’années, ils ont été soumis à l’esclavage, au racisme et ont été forcés de pratiquer une religion qui n’était pas la leur. Avec le temps, certains Autochtones ont fini par perdre …afficher plus de contenu…

Le témoignage est le moyen qu’utilisent ces deux écrivaines pour raconter leur histoire. Cela pousse les lecteurs à se demander si le témoignage sert de manifeste dans leurs œuvres. L’essai d’An Antane Kapesh utilise le témoignage pour dénoncer les épreuves que les Autochtones subissent. Contrairement au roman de Naomie Fontaine qui utilise le témoignage afin de parler des conséquences de la colonisation et de l’impact que cela a sur le quotidien des …afficher plus de contenu…

[…] Ils m’ont appris comment tenir une carabine et viser la tête de la perdrix, comment m’habiller pour ne pas me geler les pieds […] » (Fontaine, Manikanetish ,2017, p.106) En bref, le témoignage ne sert pas de manifeste, car il permet de déconstruire les préjugés que les autres ont à l’égard des Autochtones et met en évidence la fierté que certains ressentent par rapport à leur culture. En conclusion, le témoignage ne sert pas de manifeste pour les deux œuvres. En effet, dans l’essai d’An Antane Kapesh, il sert de manifeste, car il dénonce les épreuves que les Autochtones subissent. Contrairement au

en relation

  • Tpe la colonisation
    7194 mots | 29 pages
  • Tpe australie
    2642 mots | 11 pages
  • Bilan de la colonisation dans l'entre deux-guerres : quelles ambitions pour quelles réalités?
    457 mots | 2 pages
  • Chazal_reflexions_epistemologiques
    14166 mots | 57 pages
  • Histoire
    2270 mots | 10 pages
  • Chinafrique
    1674 mots | 7 pages
  • Les fondements et les formes de décalonisations
    3512 mots | 15 pages
  • Colonisation/decolonisation
    5260 mots | 22 pages
  • Geographie, cartographie
    1321 mots | 6 pages
  • Decolonisation
    693 mots | 3 pages
  • La colonisation en algérie
    124500 mots | 498 pages
  • La colonisation
    4157 mots | 17 pages
  • La colonisation
    1154 mots | 5 pages
  • Colonisation
    1421 mots | 6 pages
  • Les mutations de l'etat en afrique
    1837 mots | 8 pages