Manon lescaut est –elle une « histoire tragique » ?

1725 mots 7 pages
Dissertation Manon Lescaut est –elle une « histoire tragique » ? L’œuvre d’Abbé Prévost, Histoire du Chevalier et de Manon Lescaut , comme l’indique le mot dans le titre ‘histoire’ appartient à un véritable genre littéraire. Manon Lescaut obéit donc à certaines règles qui régissent le genre de l’histoire: il s’agit toujours de l’amour contrarié où une sorte de fatalité pèse sur la destinée des héros. Il est d’ordre de se demander qu’est-ce qui nous permettrai en effet d’admettre, mais également réfuter le caractère tragique du récit de Des Grieux, le héros et à la fois le narrateur. Pour ce faire il faudra d’abord définir la notion de tragédie que le Petit Robert détermine comme «une œuvre dramatique en vers, présentant une action tragique dont les événements par le jeu de certaines règles ou bienséances se traduisent essentiellement en conflits intérieurs chez les personnages illustres avec un destin exceptionnel», autrement dit c’est une œuvre où les actions, présentant un caractère passionnel se terminent généralement mal. Il faut donc se demander d’abord si le roman de Prévost répond véritablement aux exigences de la tragédie et si on peut négliger les passages comiques du récit. Et enfin qu’est qui peut le rapprocher de ce genre dont l’origine remonte à l’Antiquité. Premièrement le lecteur peut remarquer la structure du récit, exempt de chapitres, comportant deux parties dont la rupture s’explique par le désir du narrateur-conteur de se reposer. Celle dernière est séparé en cinq temps dont la premier regroupe les deux rencontres avec Renoncour, homme de qualité et en même temps confident de Des Grieux, alors que les trois trahisons de Manon, la maîtresse du chevalier représente les suivantes. Enfin le cinquième temps de l’œuvre correspond au séjour des amants en Amérique. Si nous considérons la structure de récit romanesque nous pouvons constater qu’elle se rapproche d’une tragédie classique dont l’une des exigences est d’être divisée en cinq

en relation

  • Manon lescaut est –elle une « histoire tragique » ? dissertation
    2301 mots | 10 pages
  • Dissertation sur l'orietalisme dans zadig
    2188 mots | 9 pages
  • Manon lescaut
    1909 mots | 8 pages
  • Manon lescaut, une tragédie?
    5786 mots | 24 pages
  • Question de corpus
    546 mots | 3 pages
  • Manon lescaut
    1041 mots | 5 pages
  • Manon lescault
    3301 mots | 14 pages
  • la soumission de des grieux
    1125 mots | 5 pages
  • Manon Lescaut
    2090 mots | 9 pages
  • La naissance de l'individu dans le roman du 18ème
    6477 mots | 26 pages