Marine le pen

3975 mots 16 pages
Le FN et l'immigration * Les immigrés exclusivement envisagés comme des charges
Les immigrés sont considérés exclusivement comme des charges, alors que comme n’importe quelle personne, ils consomment des produits taxés, paient des impôts et contribuent à la solidarité nationale via les charges sociales. Par ailleurs, ayant été le plus souvent formés dans leur pays d’origine, ils n’ont rien ou peu coûté à l’État français en formation. Ils sont plus souvent au chômage, mais, comme ils sont surreprésentés parmi les ouvriers et les employés, ils pèsent moins sur les retraites car ils vivent moins longtemps.

L’immigration ferait baisser les salaires des Français
L’autre argument majeur mis en avant par Marine Le Pen est que l’immigration ferait baisser les salaires des Français. Mais, là encore, le raisonnement est erroné.
Peut-on parler d’«immigration de masse», comme le fait Marine Le Pen ? Sans entrer dans la polémique qui l’occupe de manière récurrente avec Claude Guéant, le chiffre d’environ 200 000 entrées par an est observé depuis plusieurs années. Aucun de ces deux responsables politiques ne précise qu’environ 100 000 personnes quittent la France chaque année, ce qui divise par deux le nombre d’entrée nette. * Des propositions liberticides et hostiles aux étrangers
Infondées, les analyses de Marine Le Pen se traduisent par des propositions toutes plus liberticides et hostiles aux étrangers les unes que les autres dans la lignée de celles de son père.
Transversale et contraire à l’article premier de la Constitution, la principale est la mise en œuvre de la «priorité nationale», qui favorise, dans tous les domaines de la société (emploi, logement, aides sociales), les nationaux par rapport aux étrangers. Dans une logique dirigiste, elle croit pouvoir faire baisser les arrivées légales de 200.000 à 10.000 par an, soit une division par 20. Cela passerait par la suppression du regroupement familial, mesure irréalisable dans le cadre des textes

en relation

  • Biographie marine le pen
    275 mots | 2 pages
  • Propos de marine le pen
    316 mots | 2 pages
  • Exposé marine le pen
    634 mots | 3 pages
  • Programme marine le pen
    849 mots | 4 pages
  • Quand Marine le pen monte au front
    801 mots | 4 pages
  • Université d'été 2013 - discours de marine le pen
    9067 mots | 37 pages
  • Lutte contre l'extrême droite
    12171 mots | 49 pages
  • La stratégie de dédiabolisation du fn
    2090 mots | 9 pages
  • le processus de dédiabolisation du Front National
    3071 mots | 13 pages
  • Frion
    1290 mots | 6 pages