Marine lepen

2437 mots 10 pages
Marine Le Pen (née Marion Anne Perrine Le Pen, le 5 août 1968 à Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine, France) est une avocate et femme politique française, actuelle présidente du Front national.

Elle siège au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais depuis mars 1998 (avec une interruption entre mars 2004 et mars 2010) et au Parlement européen depuis juillet 2004. Pendant un temps vice-présidente exécutive du Front national, elle est élue le 16 janvier 2011 présidente du parti, succédant ainsi à son père Jean-Marie Le Pen.

Marine Le Pen adopterait une stratégie de « dédiabolisation » du Front National, puisque selon elle le parti aurait été injustement caricaturé par la classe médiatique. Sa qualité de femme jeune, moins sujette aux controverses que son père, participerait à rénover l'image du parti. Elle critique l'immigration de masse et l'Union européenne, ce qui lui vaut toujours d'être classée à l'extrême droite par ses détracteurs, une position qu'elle conteste et à laquelle elle préfère l'appellation de « droite nationale ».

Vie privée

Marine Le Pen est la benjamine des trois filles de Jean-Marie Le Pen, président du Front national de 1972 à 2011, et de sa première épouse Pierrette Lalanne. Élève au lycée Florent Schmitt de Saint-Cloud[2], elle étudie par la suite le droit à l'université Paris II-Assas[3] où elle obtient une maîtrise en droit (mention carrières judiciaires) en 1990 puis un DEA de droit pénal en 1991[4]. Durant ses années à l'université, elle prend part au Cercle national des étudiants de Paris (CNEP), un mouvement étudiant proche du Front national, dont elle est un temps la présidente d'honneur[3].

En 1992, elle obtient le certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA) et devient avocate au barreau de Paris[3]. Elle plaide alors régulièrement devant la 23e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris qui juge les comparutions immédiates[5]. Elle rapporta qu'elle fut amenée dans ce cadre, à défendre des

en relation

  • Analyse idiographique de marine lepen
    1216 mots | 5 pages
  • Editorial journaux
    1323 mots | 6 pages
  • Ses délinquance
    320 mots | 2 pages
  • Juvenile délinquance
    320 mots | 2 pages
  • La montée du FN en France et en Europe
    615 mots | 3 pages
  • Front national
    1957 mots | 8 pages
  • Cours laïcité
    508 mots | 3 pages
  • Les M Dias
    3495 mots | 14 pages
  • 2
    2074 mots | 9 pages
  • Charlie hebdo nouveau scandale (présentation bts muc)
    796 mots | 4 pages