Marivaux scene dexposition

360 mots 2 pages
I. Une discussion animée
1. Etude du mouvement de la scène (progression de la construction) : début " in medias res "(= dans le schéma quinaire, l’élément perturbateur est intervenu avant le début du livre) : les reproches entre Silvia et Lisette ont commencés avant le levé du rideau. Leur sujet est le choix du mari, et quelles sont les qualités d’un bon mari. La tension monte, opposition des arguments, ...

2. Une syntaxe expressive qui montre l’affrontement et une expression exacerbée des sentiments. Remarquer les points d’exclamations, par exemple lors de la troisième réplique : l’emploi de deux phrases exclamatives révèle un agacement mêlé de mépris.
3. Enchaînement des répliques par réaction aux mots de l’interlocuteur. Par ex, toujours à la troisième réplique, Silvia reprend les mots de Lisette.

II. Conflit de deux personnalités
1. Une maîtresse et sa servante. Ce sont deux personnages socialement différents. Leur différence sociale est marquée par la situation d’énonciation : Lisette appelle Silvia " Madame ". Les jurons de la servante (" Pardi ! ", " Vertuchoux ! ") sont opposés aux paroles soutenues de Silvia. Sur cette, il faut imaginer que les costumes identifient les personnages.

2. Des relations nuancées : il y a une certaine intimité, complicité entre les deux femmes. Cela est traduit par le passage au tutoiement et l’appel à la pitié fait par Silvia.
3. Les deux femmes ont des positions opposées face au mariage. Lisette est en quelques sortes le porte parole de l’opinion commune alors que Silvia se sert du sujet du mariage pour revendiquer sa personnalité (noter par ex. la différence entre les pronoms " moi " et " on "). Lisette accuse donc Silvia de bizarrerie.

III. Eléments de l’exposition
1. Eléments dramatiques : projet de mariage de Monsieur Orgon, refus de Silvia. Lisette est célibataire.

2. Eléments psychologiques : bon sens populaire de Lisette opposé à la réaction de Silvia qui fait part de son inquiétude, son angoisse.

en relation