Maroc telecom

3128 mots 13 pages
Chapitre 1 : La stratégie d’intégration du marché mondial
L’intégration à l’économie mondiale appelée aussi extraversion est une question de persévérance et de volonté.
Elle est en fonction des mesures économiques : (compétitivité international, recherche des marchés porteurs).
Elle est contraignante : exige des restructurations industrielles et reconversions technologiques permanant.
L’extraversion est bénéfique pour les économies dynamiques et biens préparées et pénalisante pour celles qui ne le sont pas.
Section 1 : Les fondements du développement extravertis
Deux types d’arguments justifient le développement extraverti :
L'extension du marché interne :
L’extraversion est une solution au problème des trois thèses des marchés internes, donc la compétitivité sur les marchés dépend de cinq facteurs :
Coût de la matière première
Disponibilité d'infrastructure de base
Économies d'échelle
Capacité de mettre en œuvre de nouvelles technologies
Faible coûts de la main d'œuvre
Pour la plupart des pays « pauvres » restent désavantagés en ce qui concerne les quatre premiers facteurs, mais jouissent d’un faible coût de la main d’œuvre comme c’est le cas pour l’Indonésie et l’Inde. La plupart des matières premières doivent être importées en plus de l’absence des infrastructures et la recherche, ajouté à ça la faiblesse du marché interne qui ne permet pas de réaliser des économies d’échelle ce qui les obligent à s’ouvrir sur le marché mondial dans le but de trouver de nouveaux débouchés.
L'allocation optimale des ressources :
Consiste à tirer au maximum partie des ressources internes des pays en question comme exemple l’industrialisation substitutive à l’importation (ISI).
La recherche d’une meilleure allocation des ressources internes débouche t’elle sur une plus grande intégration a l’économie mondiale.
L’expérience des nouveaux pays industrialisés nous enseigne que l’industrialisation extravertie suppose la conjugaison de deux facteurs :
Existence

en relation

  • Maroc telecom
    2796 mots | 12 pages
  • Maroc telecom
    4400 mots | 18 pages
  • Maroc telecom
    4064 mots | 17 pages
  • Maroc telecom
    541 mots | 3 pages
  • Maroc telecom
    256 mots | 2 pages
  • Maroc telecom
    5089 mots | 21 pages
  • Maroc telecom
    444 mots | 2 pages
  • maroc telecom
    10248 mots | 41 pages
  • maroc telecom
    392 mots | 2 pages
  • maroc telecom
    315 mots | 2 pages