maroc telecom

315 mots 2 pages
La matrice du Boston Consulting Group « communément appelée BCG », est un outil au service de la stratégie. Elle permet d'analyser un portefeuille d'activité.
Elle est utilisable dans un environnement où les effets de volumes sont des facteurs clés de succès. Ce qui explique que les cadrans représentent un croisement de la part de marché de l'activité et de la croissance du secteur.
L'analyse se pratique à travers 4 positions : vaches à lait - vedettes - poids morts et dilemmes. Chacune donne lieu à des préconisations : rentabiliser, investir, se retirer... Vedettes : activités en forte croissance. Exigeantes en liquidité et consommatrice en besoin de fonds de roulement, elles sont généralement faiblement rentables, mais permettent de garder des positions fortes sur le marché.
Dilemmes : en croissance, mais une part de marché faible. Rentable ? Non rentable ? Que faire ?
Vaches à lait : activités en maturité, elles ont un effet très positif sur la trésorerie. Mais attention à leur positionnement dans leur courbe de vie : sont-elles proches du déclin ?
Poids morts : peu rentable, faut-il s'en débarrasser ?

Il est évident qu'en complément, il convient d'associer d'autres angles d'analyse. Par exemple, des activités de type poids morts peuvent se révéler stratégiques si elles permettent de garder un pied dans une industrie que l'on compte développer.

5 forces de porter

Analyse de votre environnement concurrentiel
L’analyse des cinq forces, ou menaces, aide votre personnel marketing à simuler une situation de concurrence. Elle a des similitudes avec d’autres outils d’audit et analyse, tel que l’analyse PESTL. Cette analyse de Michaël Porter se concentre sur un seul DAS (Domaine d’Activité Stratégique) plutôt que sur un produit ou une gamme de produits. IBM, par exemple, analyserait le marché des ordinateurs professionnels c.-à-d. un de ses DAS.
Les 5 forces (menaces) :
• Intensité de la concurrence
• Nouveaux entrants
• Pouvoir de négociation des

en relation

  • Maroc telecom
    2796 mots | 12 pages
  • Maroc telecom
    4400 mots | 18 pages
  • Maroc telecom
    4064 mots | 17 pages
  • Maroc telecom
    541 mots | 3 pages
  • Maroc telecom
    256 mots | 2 pages
  • Maroc telecom
    5089 mots | 21 pages
  • Maroc telecom
    444 mots | 2 pages
  • maroc telecom
    10248 mots | 41 pages
  • maroc telecom
    392 mots | 2 pages
  • Maroc telecom
    3128 mots | 13 pages