Masterdoc

1288 mots 6 pages
Pédagogie

La question de synthèse en classe de première
Christian FEYTOUT, professeur agrégé de SES au lycée Jean-Monnet de Blanquefort, et Jacky GUITARD, professeur certifié de SES au lycée François-Mauriac de Bordeaux.

Dans le cadre d’un stage Mafpen (Bordeaux, 11 janvier-8 février 1996), des professeurs de sciences économiques et sociales de l’académie de Bordeaux ont réfléchi aux problèmes liés à la mise en place d’un nouveau type d’épreuve au baccalauréat. Ils se sont ensuite attachés à concevoir des démarches d’apprentissage de la question de synthèse. Cet article reprend une partie des contributions des participants, dont je tiens à souligner le dynamisme et l’esprit coopératif. Je remercie tout particulièrement monsieur Feytout et monsieur Guitard qui ont animé ce stage et qui ont mis en forme les réflexions et les productions des collègues. Leur implication personnelle a permis d’élaborer un document de travail 1 directement utilisable par tous les professeurs de sciences économiques et sociales de l’académie de Bordeaux. Je souhaite qu’à l’avenir d’autres réunions mobilisent les énergies au service de la réussite de nos élèves.
Martine Bolliger, IPR-IA de SES au rectorat de Bordeaux

LES DÉMARCHES D’APPRENTISSAGE DE LA QUESTION DE SYNTHÈSE
La question de synthèse (dans le cadre du module notamment) vise certains objectifs cognitifs et de compétence. L’un des buts de l’apprentissage consiste donc à souligner et à expliciter auprès des élèves ces attentes, en éclairant chaque objectif ou consigne générale par un exercice précis et spécifique relié à cet objectif. Les quatre démarches suivantes sont présentées.
34 .
DEES 109 / OCTOBRE 1997

Produire une synthèse Exemple : comprendre deux documents de nature différente pour les lier entre eux q Durée : 1 à 2 heures.

q Pré-requis :

– cours sur la comptabilité nationale et le financement de l’économie ; – savoir-faire méthodologique qu’un élève de 1re possède théoriquement. q Démarche : –

en relation