Mel bonis (1858 – 1937)

Pages: 19 (4604 mots) Publié le: 27 mai 2013
MUSICOLOGIE: LA MUSIQUE FRANCAISE DE 1870-1940
LICENCE 1 ERE ANNÉE

BIOGRAPHIE DE MÉLANIE BONIS
(MEL BONIS)



INSTITUTION : PARIS 8

2012

CONTENU

1. BIOGRAPHIE MEL BONIS………………………..

1.1 Eléments biographiques…………………………………
1.2 Sesœuvres………………………………………………
1.3 Femme et compositeur………………………………..

2. CATALOGUE

2.1 Mélodies, une voix et piano………………………………
2.2 Arrangement une voix et piano………………………..
2.3 Polyphoniques……………………………………………..
2.4 Œuvres pour le chant perdues………………………
2.5 Musique de chambre……………………………………….
2.6 Flute et piano ………………………………………………….
2.7 Violon et piano……………………………………………
2.8 Violoncelle et piano…………………………………..
2.9 Orgue……………………………………………………
2.10 Piano
2.11 Orchestre

1. MEL BONIS
(1858 – 1937)

2.1 ELEMENTS BIOGRAPHIQUES

Mel Bonis est le pseudonyme de Mélanie Bonis. Pourquoi ce pseudonyme? Parce que de son temps, le travail d'une femme en matière de composition musicale ne pouvait pas être pris ausérieux.
Mélanie naît le 21 janvier 1858 dans le quatrième arrondissement de Paris. Elle est issue d'une famille modeste de la petite bourgeoisie parisienne. Son père est contremaître en horlogerie, sa mère, passementière. Elle est une enfant vive, joyeuse et intelligente, bonne élève à l'école. Elle reçoit une éducation religieuse très stricte et ressent bientôt une grande ferveur et une grandepiété.

Rien ne la prédispose à une destinée musicale. Comme il y a un vieux piano dans l'appartement de ses parents, elle s'initie de manière autodidacte jusqu'à l'âge de 12 ans dans un contexte familial plutôt hostile. Elle reproduit au piano tous les airs qu'elle connaît et improvise à longueur de journée, ce que sa mère considère commeune source de bruit plutôt dérangeante. On dit que cette femme sévère aurait plusieurs fois claqué le couvercle sur les doigts de l'enfant! Mélanie est même invitée un jour à l'anniversaire d'une petite fille comme "tapeuse", pour remplacer le pianiste chargé d'égayer et de faire danser les enfants.

Jusqu'au jour où un ami de ses parents, Jacques Maury, corniste à l'Opéra, futur professeur decornet à piston au Conservatoire de Paris, remarque le talent musical naturel de la petite fille et insiste pour que lui soit offert un enseignement musical classique. Elle a 12 ans quand ses parents cèdent et lui offrent enfin des leçons de piano et de solfège. Elève exceptionnelle, elle dépassera bientôt ce premier maître, et elle sera présentée à César Franck qui lui donnera à son tour desleçons de piano, l'initiera à la composition, et ouvrira pour elle les portes du Conservatoire en décembre 1876.
Mélanie Bonis à l'âge de 17 ans

Mélanie suit les classes d’écriture d’Ernest Guiraud - successivement harmonie et composition -, la classe d’accompagnement au piano d’Auguste Bazille, et, comme auditrice assidue, la classe d’orgue grâce à l’invitation répétée de César Franck (qui rêvaitd’enseigner la composition aux élèves de son collègue Ernest Guiraud). Elle partage les mêmes bancs que Debussy et Pierné Elle sera toujours très bien notée par ses professeurs et obtiendra un second prix d’accompagnement au piano (1879) puis un premier prix d’harmonie (1880). Elle est malheureusement mentionnée comme démissionnaire sur les registres du conservatoire à la fin de l’année 1881.C'est là qu'elle fait la connaissance d'Amédée Hettich (1856-1937), un élève de son âge appelé à devenir un grand nom du monde du chant. Le jeune homme, de son côté, suit la classe de chant de Nicolas Masset, la classe d’opéra comique de Antoine Ponchard, et la classe de "solfège chanteurs " de ce pauvre Adolphe Danhauser qui se plaignait de cette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Durkheim 1858 – 1917
  • Reac formation ts mel
  • 1937 : Les massacres de nankin
  • expo universelle 1937
  • l'exposition universelle de paris 1937
  • De Pliant Vicor Hugo 2015 Mel
  • exposition universelle 1937
  • Le Massacre de Nankin ( 1937)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !