Melle

Pages: 46 (11427 mots) Publié le: 23 février 2011
ROYAUME-UNI

Introduction

La taille du marché de l’alimentation biologique au Royaume-Uni (au niveau de la vente au détail) a augmenté de manière substantielle ces dernières années pour passer d’environ 275 millions de livres sterling en 1997 à 350-385 millions en 1999. D'après des estimations récentes, ce chiffre se situerait entre 600 et 700 millions de livres sterling pour l’année2000[20].

Bien que le marché ait connu une croissance rapide, il est néanmoins important de replacer sa taille dans le contexte du marché global des produits alimentaires et des boissons. Au Royaume-Uni, le marché du biologique représente en moyenne 1 pour cent du marché alimentaire total, bien que cette part varie d’un secteur à l’autre (tendant à être la plus élevée pour les aliments pour bébés,puis pour les fruits et légumes, et la plus basse pour les produits d’origine animale et la viande). Pour les fruits et légumes biologiques en particulier, le marché britannique valait environ 165 millions de livres sterling[21] en 1999 (au niveau de la vente au détail), ce qui correspondait à environ 40 pour cent du marché total des produits alimentaires et boissons biologiques.

La production deproduits biologiques au Royaume-Uni a également suivi une évolution similaire à l’augmentation de la taille du marché. A la fin 1999, 425 000 hectares de terres se trouvaient soit en production biologique, soit en cours de conversion à la production biologique[22] (totalisant environ 2 pour cent de la surface agricole globale). Par comparaison, cette surface était seulement de 50 000 hectares en1996. Cette expansion rapide de la production n’est cependant pas allée de pair avec la demande, les ventes de produits biologiques augmentant à un taux nettement plus rapide que l’offre nationale. Le résultat est que la majorité (environ 75 pour cent) des produits biologiques consommés au Royaume-Uni est importée.

1. L’agriculture biologique au Royaume-Uni

Etant donné que l’expansion rapidede la surface consacrée à la production biologique s’est poursuivie au cours de l’année 2000, on peut raisonnablement estimer que la surface totale au Royaume-Uni (en production ou en cours de conversion) dépasse aujourd’hui sans doute largement le demi-million d’hectares. Les informations récentes sur la composition de cette surface totale sont cependant limitées et ne sont disponibles que pour1999/début 2000.

En avril 2000, la surface totale déclarée comme biologique était d’environ 416 000 hectares, soit 2,3 pour cent des terres agricoles totales du Royaume-Uni. Environ 35 pour cent de cette surface (146 000 hectares) sont certifiés biologiques, le reste étant en cours de conversion[23]. Environ 80 pour cent des terres biologiques (87 pour cent des terres certifiées en avril 2000)étaient classifiés comme prairies et de ce fait utilisés pour la production animale biologique extensive. Environ un quart seulement des terres biologiques (83 000 hectares) était classifié comme terres cultivées, et bien que la surface biologique consacrée aux cultures ait augmenté rapidement, son taux de croissance est resté inférieur à celui de la surface de prairies biologiques.

Sur les 83000 hectares de terres biologiques déclarées pour les cultures en avril 2000, seulement 19 000 hectares environ se trouvaient en production effective, la différence étant en cours de conversion. Cette surface en production se répartissait (en 1999 lorsque les terres totales complètement converties représentaient 13 000 hectares) en environ 10 000 hectares de cultures combinées (céréales, oléagineux,protéagineux, betteraves à sucre) et 3 000 hectares de terres pour les fruits et légumes biologiques. De ces 3 000 hectares, 2 605 hectares (87 pour cent) étaient utilisés pour la culture de légumes et seulement 13 pour cent pour la production de fruits biologiques. En avril 2000, il y avait 2 865 producteurs biologiques répertoriés, contre 1 568 un an plus tôt.

La composition de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Melle
  • melle
  • Melle
  • Melle
  • Melle
  • Melle
  • Melle
  • Melle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !