Microéconomie

Pages: 15 (3505 mots) Publié le: 18 décembre 2014
Macroéconomie

Chapitre 1 : Le modèle IS-LM : la synthèse
Introduction

L’objectif du cours est d’étudier la manière dont se forme au niveau de l’ensemble de l’économie des grandeurs essentielles comme la production, le chômage, le niveau général des prix, l’inflation, les taux d’intérêts, la consommation, l’investissement etc..

On va développer un modèle particulier qui est uneinterprétation de la théorie générale de Keynes proposé par HICKS et prolongé après la 2ème guère mondiale par HANSEN ; ce modèle qui porte le nom IS-LM constitue toujours aujourd’hui le cadre d’analyse principal permettant d’étudier les phénomènes macroéconomiques.

Point de départ : Dans son article MR KEYNES AND THE CLASSICS A SUGGESTED INTERPRETATION publié en 1937 dans Econometrica, Hicks replaceles équations du système keynésien et du système classique dans un cadre plus général.

Problème : Cette analyse lance toute une série d’interprétations de la pensé Keynésienne :
• Hicks pense capturer les caractéristiques essentielles de l’économie Keynésienne :
taux d’intérêt d’origine monétaire et préférences pour la liquidité 
absence de dichotomie entre le monde réel et le monde réeldes fonctions de type Keynésien pour la consommation et l’investissement.

• Mais Hicks modifie le message de la théorie général : il réduit l’analyse keynésienne à un cas particulier qui est la trappe à liquidité alors que Keynes considérait au contraire le modèle classique comme un cas particulier de son modèle général, cas valable lorsque l’on atteint le niveau de plein emploi.

Lemodèle IS-LM est une forme élégante d’un système d’équation qui étudie conjointement le marché des biens et services dont l’équilibre est représenté par la courbe IS (investment-savings) et le marché de la monnaie dont l’équilibre est représenté par la courbe LM (liquidity-money).

Le modèle IS-LM est repris et modifié par Hansen, Lerner et Samuelson, ce qui donnera naissance au consensus théoriquebaptisé par Samuelson « la synthèse néoclassique » qui est une démarche macroéconomique qui complète le schéma d’analyse keynésien par des équations inspirés de la logique néoclassique, à savoir la maximisation de l’utilité, l’analyse du point de vue de l’offre etc..

Remarque : Toutefois au début des années 80 Hicks rappelle que l’IS-LM n’est en rien une synthèse de l’intégralité de la pensékeynésienne.

Le modèle IS-LM :
• Il reprend les arguments favorables à l’utilisation des politiques budgétaires dans la stabilisation de l’économie.
• Il complète ses arguments en analysant le policy mix, à savoir la combinaison entre la politique budgétaire et la politique monétaire.

• Il met en lumière les interactions entre le marché des biens et services et le marché monétaire, ce quipermet de définir la politique économique comme une combinaison de politiques budgétaires et monétaires à savoir le policy mix permettant le réglage fin de l’économie ou son pilotage.

Remarque : Le IS-LM est conçu pour une économie fermée et il est enrichi au début des années 60 par les travaux de Mundell et de Fleming pour étudier les effets liés à l’ouverture de l’économie selon le régime dechange fixe ou flexible (Mundell a eu le prix Nobel en 99 pour son analyse budgétaire et monétaire sous différents régimes de change ainsi que pour son analyse des zones monétaires optimales).

Pour conclure le modèle IS-LM est critiqué par les économistes classiques notamment dans les années 70 et 80 ; cependant pour de nombreux économistes il reste un modèle essentiel permettant de saisirune grande partie des effets de court terme et également d’illustrer et d’analyser de nombreux scénarios de politique économique.

Section A : Le marché des biens et services et la courbe IS

Hypothèse : On étudie une économie fermée caractérisée par les relations suivantes
C = Co + c(Y-T)
Avec Co >0 consommation incompressible, c PmC , T les taxes et Y-T le revenu disponible.

I...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Microéconomie
  • Microéconomie
  • Microeconomie
  • La microeconomie
  • Microéconomie
  • microeconomie
  • La microéconomie
  • Microeconomie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !