Micro éco : la rationnalité

414 mots 2 pages
Chapitre 1 : La rationalité

Le point de départ de la microéconomie est l’individu. Il faut donc une théorie sur les personnes.

A. Introduction

A la base du modèle néo-classique se trouve l’homo economicus (ou agent économique), supposé être rationnel.

Un individu rationnel :

- Est toujours capable de choisir l’alternative qu’il préfère et qui est la meilleure pour lui (« optimisation sous contrainte »)
- Se comporte de manière cohérente
- Peut ordonner ses préférences de manière transitive
(ex : S’il préfère la pomme à la poire et la poire à l’orange, il préférera la pomme à l’orange)

Conséquences : Les consommateurs maximisent leur satisfaction sous contrainte budgétaire
Les producteurs maximisent leur profit sous contraint technologique et des conditions de marché

Cependant il est supposé que l’homo economicus associe « rationalité parfaite » et « égoïsme absolu »

Question B : Sommes nous vraiment rationnels ?
Question C : Rationalité économique veut-elle dire égoïsme ?

B. La rationalité limitée

Expérience du « concours de beauté » :
Dans un groupe de 150 personnes, toutes doivent choisir un nombre qui devrait être la moitié de la moyenne des nombres choisis par tout le monde.

Théorie (solution rationnelle) : 0 par tout le monde et tout le monde gagne.
Résultats observés : Moyenne autour de 30 et souvent un seul vainqueur.

On assiste à un écart frappant entre théorie et observations expérimentales.

Conséquence :

Un bon investisseur n’est pas celui qui sait parfaitement calculer mais celui qui pense au comportement des autres. De plus il est très difficile de connaître les comportements sur un marché financier.
= Le monde économique n’est pas un monde rationnel parfait.

Exemple : L’intuition (voir Diapo Ch.1)
Psychologiquement, une baisse de salaire est pire que l’inflation.
Ceci est un phénomène de rationalité très répandu et aux conséquences considérables.

C. Rationalité et égoïsme

Expérience du

en relation

  • Économie industrielle
    3160 mots | 13 pages
  • Intro Eco 2
    2331 mots | 10 pages
  • Option SES
    972 mots | 4 pages
  • Grandes théories économiques
    16301 mots | 66 pages
  • Grand courant de la sociologie
    13286 mots | 54 pages
  • Cours l1 sociologie
    24311 mots | 98 pages
  • Finaliser Mobiliser et évaluer
    5251 mots | 22 pages
  • Economie politique
    5535 mots | 23 pages
  • Grandes théories économiques
    16497 mots | 66 pages
  • Relation internationale
    45162 mots | 181 pages