mobilité et effacement des frontières

Pages: 18 (4445 mots) Publié le: 22 juin 2014
Dynamiques : la mobilité et l’effacement des frontières

« Quant à vos histoires de frontières, je crains que vous ne sentiez pas à quel point elles sont anachroniques. Vous en êtes encore au mur. Mais notre empire s’étend chaque jour. »
François Schuiten et Benoît Peeters, La frontière invisibleI) Les conséquences des mobilités des frontières:

1) Les conditions de la mobilité
Les guerres. Causes les plus anciennes (annexions, traités). Ex : frontières polonaises qui n’ont jamais cessé de bouger. Ex : Lorraine : en 1870, le traité de Francfort la coupe en deux, Metz passe à l’Allemagne et Nancy reste française. Jusqu’en 1818 elle est traversée par une frontière politique, culturelleet militaire. Puis ligne Maginot qui traverse l’Est de la région. Il faut attendre les 50’s pour une stabilisation.

Des négociations bilatérales. Accords de réaprtion, cessions contre espèces. Ex : USA ont acheté Louisiane à la France, l’Alaska à la Russie et négocié la frontière canadienne avec le RU. D’où débats et volonté de rectification : création de comités d’arbitrage internationaux(SDN,ONU).

La mondialisation : augmente les salaires les plus élevés (ne fait pas baisser les salaires les plus bas), car demande accrue de dain d’œuvre qualifiée. Ex : professionnels de la santé (médecins roumains en France).

2) L’impact de cette mobilité
L’annexion quand déplacement de la frontière est souvent accompagnée d’un phénomène d’acculturation : russification des polonais ou desBaltes, germanisation des Lorrains ou des Alsaciens. D’où cadres juridiques qui ne changent pas. Ex : Alsace n’a pas connu séparation de l’Eglise et de l’Etat donc concordat en 1919.
Conséquences: militaires (concentration de troupes, places fortes), liées au culturel (refus en 1872 de la ligne ferroviaire Paris-Metz ou de la modernisation de la ligne Paris-Verdun).

3) Une évolutionnouvelle
Mobilité souvent signe de tensions, et sous le coup des multiples remises en cause se dessine le mythe de l’intangibilité des frontières. Est-ce réaliste d’imaginer des frontières immuables ? Occupations des territoires se font souvent à l’appel de gouvernements fantoches (URSS en Afghanistan en 1979, Syrie dans le Bekaa libanais). L’implantation des colons est en fait souvent une annexion.II) L’impact des mutations frontalières

1) La création de frontières nouvelles

Peut générer des diasporas (Palestiniens), des concentrations (bantoustans). Une nouvelle frontière peut rompre des systèmes éco, déstructurer les réseaux. Ex : port de Hambourg sur l’estuaire d’Elbe, coupé de son hinterland par une frontière hermétique passant à moins de 50km  écarts éco et culturels.a) Les créations de frontières en Asie centrale

Pas une tradition de vraies frontières, mais voit aujourd’hui se dresser des nouvelles barrières, rideaux de fer, et champs de mines entre les Etats nouvellement constitués.

• Historique de la frontière dans le cadre de la puissance soviétique : multiplicité ethnique en Asie centrale, et parallèlement désir soviétique de parvenir à fusionnertoutes les nationalités dans le communisme. D’où frontière entre les patries de communautés nationalisées contrôlées par une structure fédérale centralisée : frontières purement administratives, sans signification militaire ou politique. Mais du coup, promotion involontaire des identités nationales, même si pas de signification formelle auparavant dans le système soviétique, deviennent limitesréelles entre patries nationales.

• Les frontières des nouveaux Etats appartiennent à deux types d’origine différente : les frontières résultent de la succession de l’Etat soviétique en héritage en 1991 par les républiques lors de la chute de l’URSS.

Vieilles frontières intercontinentales (héritage de la Russie tsariste) : Chine/Kazakhstan (1583km), Kirghizstan/Tadjikistan (414km), entre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Affirmation ou effacement des frontières
  • Frontiéres
  • Frontières
  • La mobilité
  • La frontiere
  • Les frontières
  • Les frontieres
  • Les effacements de dette

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !