Monde

Pages: 82 (20382 mots) Publié le: 25 mars 2012
Rithy Panh sort de la nuit khmère
Le cinéaste cambodgien raconte dans un livre magnifique comment il a traversé, adolescent, le règne meurtrier des Khmers rouges

2
3

prière d’insérer Jean Birnbaum

La « une », suite a Entretien croisé Rithy Panh et Christophe Bataille

Bourreau, tu ris?

a Traversée

L

Camille de Toledo, Richard Millet, Gérard Genette : la littérature au pieddu mur

Un charnier découvert au Cambodge en 1985.
RUE DES ARCHIVES/AGIP

4
a Littérature

étrangère Justin Torres raconte une poignante enfance sauvage

5
a Littérature

française Philippe Sollers au miroir de l’art

6
a En

Jean Hatzfeld
écrivain, journaliste

A

la nuit tombante les gamins quittent les rizières. Après un bol de riz, ils grimpent sur leurs hamacs, accrochésen espaliers, à cause des scorpions et des serpents. Alors, l’un d’eux prend la parole pour raconter un conte. Nuit après nuit, il donne vie à des fantômes, des ogres et des sorcières issus des légendes khmères. Son talent de conteur lui vaut de travailler aux cuisines du camp, où il peut racler le gras du fond des marmites. Une nuit, il délaisse la mythologie et raconte la fabuleuse expéditionde trois hommes vers la Lune dans leur Apollo volant. « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité. » Une voix dans les ténèbres demande : « Mais qui sont ces gens ? » Le conteur répond : « Des Américains. » Le lendemain, le commandant rassemble les détenus. Le fautif se livre à une autocritique qui englobe les ennemis impérialistes et les ennemis fantômes. Puis il retourne avec sescamarades à la rizière. Il s’appelait Rithy Panh. Il était âgé de 13 ans, fils d’un père haut fonctionnaire francophone, et pour cela condamné à la rééducation par l’épuisement. Trente-cinq ans plus tard, le talent du narrateurresurgit dans un livremagnifique, écrit en compagnie du romancier

Christophe Bataille, avec d’autres histoires, dans lesquelles les fantômes, les démons et les sorcierssortent de l’univers des Khmers rouges. Des histoires invraisemblables mais bien réelles, où une maman épouille le cadavre de sa fille, puis s’allonge sur les planches pour attendre son tour ; où deux gamins se lient d’une indéfectible amitié dans l’arrière-cour d’un hôpital où ils trient tous les matins les morts des vivants pour les porter dans la fosse ; où, toute une nuit, une mère raconte à sesenfants le cérémonial des funérailles, comme elles auraient été dans la tradition, de leur

Une maman épouille le cadavre de sa fille, puis s’allonge sur les planches pour attendre son tour
père, enfoui dans une rigole de rizière quelques heures plus tôt. Des histoires peuplées de véritables vampires qui vident leurs victimes de leur sang, d’ogres qui brûlent des enfants coupables d’être nés deparents bourgeois. Où l’on rencontre un personnage démoniaque du nom de Kaing Guek Eav, alias Duch, sujet du dernier film de Rithy Panh (Duch, le maître des forges de l’enfer, 2011) et éminent personnage de plusieurs livres, ce qui justifie une brève introduction. Duch ? C’est un fils de paysan, brillant élève (la deuxième note du pays au bac), amoureux de sa jolie voisine. Il ensei-

gne lesmathématiques à des élèves qui l’admirent, il récite Alfred de Vigny. Embarqué dans la révolution khmère rouge, il organise le centre de torture et d’exécution S -21. Là, entre 1975 et 1979, il étudie plus de douze mille dossiers, qu’il va annoter dans la marge d’un « Torture moyennement forte » (encre bleue), ou « Réduis-le en poussière » (encre rouge), ou « Vous pouvez détruire » (encre noire),tandis que dans le camp il supervise le travail des interrogateurs tortionnaires. A la chute du régime Pol Pot, il disparaît de longues années. On le retrouve converti au christianisme, bénévole dans une association caritative. A son procès, il discute, rit et sourit ; en prison il réfléchit, demande des livres de grammaire et des crayons HB. Il n’apprécie toujours pas Van Gogh, encore moins...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • monde
  • Le monde
  • monde
  • Le monde
  • Le monde
  • Le monde
  • Le monde
  • Le monde

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !