Montesquieu est un sociologue avant la lettre

Pages: 10 (2498 mots) Publié le: 21 juillet 2014
Que pensez- vous de cette approche de votre professeur de sociologie
 «MONTESQUIEU EST UN SOCIOLOGUE AVANT LA LETTRE » ? 















Introduction
La sociologie a une histoire absolument brève mais elle a une très longue préhistoire. On sait qu’une forme de méditation pré- sociologique est inhérente à la penséeoccidentale depuis l’antiquité grecque. On a coutume de citer à ce sujet Platon et Aristote.
De nos jours, la composante totalitaire de la pensée platonicienne a fait pâlir l’influence de la République. La critique poppérienne y a fortement contribué. En revanche, l’œuvre d’Aristote, véhiculée par la pensée thomiste, reste créditée par certains collègues d’une importance fondatrice, Mais s’il fautchercher une lointaine source d’inspiration dans la Grèce antique, c’est plutôt du côté des Sophistes qu’on peut la trouver, cependant, Montesquieu reste et demeure l’un des grands maitres de la sociologie.
A la question posée « Montesquieu est un sociologue avant la lettre ».peut-on se mettre d’accord à l’authenticité première de cette affirmation ?
Analysons d’abord quelques points traitéspar ce dernier.
Développement :
Montesquieu est un des tous, premiers à avoir vu que les mœurs, les valeurs sont différents pour chaque peuple, qu'on doit expliquer cette différence par ses théories : l’esprit général, les échanges, la théorie des climats, la conception de la liberté politique, la théorie du type de gouvernement. On dit, pour cette raison, qu’il est un des fondateurs de lasociologie. C’est d’ailleurs la base de son maître-ouvrage, l’Esprit des lois. Sa philosophie politique ouvre la voie à la Révolution de 1789. Notre relativisme actuel descend en ligne directe de la pensée de Montesquieu.
Montesquieu débuta dans la littérature par ses Lettres persanes, dans lesquelles, à travers le voile transparent d’une fiction ingénieuse, il sut offrir aux yeux de ses compatriotesdes vérités hardies, faire entrer dans un cadre étroit les principes les plus importants de la politique et de la philosophie, suppléer à l’étendue des développements par la profondeur des pensées, et souvent donner en quelques lignes l’équivalent d’un grand ouvrage.
Montesquieu est un des tout premiers à avoir vu que les mœurs, les valeurs sont différents pour chaque peuple, qu'on doitexpliquer cette différence par des facteurs tels que l’histoire, la géographie, le climat. On dit, pour cette raison, qu’il est un des fondateurs de la sociologie. C’est d’ailleurs la base de son maître-ouvrage, l’Esprit des lois. Sa philosophie politique ouvre la voie à la Révolution de 1789. Notre relativisme actuel descend en ligne directe de la pensée de Montesquieu. Le livre demeure étonnammentactuel, hautement divertissant. C’est à la fois un satyre, un essai politique et un merveilleux tableau d’époque. Il y est question des rapports entre le christianisme, l’islam et le judaïsme, des rapports entre les hommes et les femmes, sur un ton dont la modernité n’a rien à envier à nos débats actuels. Il est particulièrement féroce à l’endroit des théologiens, des universitaires et intellectuelsperdus dans des querelles qui n’intéressent qu’eux.
Le style est on ne peut plus classique. Une délectation pour qui aiment la clarté et la musique parfaitement rythmée et cadencé du français de cette époque. Un grand livre qui se lit encore avec le plus grand plaisir 3 siècles après sa parution.
Chez Montesquieu, plus rien ne subsiste de la méfiance pascalienne. Dans L’Esprit des lois, le thèmede la relativité s’exprime sans réticence. Ultérieurement, les sociologues ne se firent pas faute d’attirer l’attention sur la diversité des institutions humaines. Celle-ci leur fournit même le fondement d’une méthode : l’approche comparative offrant un substitut à la méthode expérimentale. On en arrive ainsi peu à peu à considérer la sociologie comme la discipline relativisant par excellence....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Montesquieu sociologue
  • Montesquieu lettres persannes lettre 99
  • Montesquieu, lettres persanes, lettre xxxvii
  • Lettres persanes, montesquieu, lettre xxx
  • Montesquieu Lettres Persanes Lettre 12
  • Lettre 97, lettres persanes, montesquieu
  • Montesquieu : lettres persanes : lettre 11
  • Lettre xxiv des lettres persanes montesquieu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !