Montesquieu

2866 mots 12 pages
L’œuvre de Montesquieu

Montesquieu est un philosophe du droit et de la légalité du pouvoir.
C'est principalement aux « Lettres persanes » et à « l'Esprit des Lois » qu'il doit sa gloire .

Au XVIIème siècle, on a vu ressurgir l’idée stoïcienne selon laquelle la raison gouverne non seulement la nature, mais la société. Avec la naissance de la politique moderne cette idée a débouché sur une étude rationnelle de la genèse de l’État.

Au XVIIIème siècle, Montesquieu a amplifié cette étude, en entreprenant de connaître les lois qui, dérivant de la nature des choses, gouvernent la politique. De cela, a résulté la mise en relation de la vie politique avec la nature humaine, mais aussi avec la nature tout court.

L’étude rationnelle de la politique s’est aussi accompagnée d’une politique de la raison, cherchant à lutter contre le despotisme. Cette politique a abouti au principe de la non-confusion des pouvoirs réformant le pouvoir de l’intérieur en l’auto-limitant.

Ses adversaires lui ont toujours reproché son caractère abstrait et formel. Pourtant, son aventure intellectuelle est inséparable de sa vie, qui est comme une quête philosophique et pragmatique sur « l’Esprit des Lois »

En parcourir les étapes de sa vie on capte les deux grandes idées qui s’y expriment en laissant une marque exceptionnelle dans l’histoire de la pensée politique : le respect de la « nature des choses » et le souci de la liberté des citoyens.

On rencontre ces deux idées qu'il exprime dans « l'Esprit des Lois » ouvrage auquel Montesquieu se consacre pendant 20 ans .

Montesquieu est un humaniste prudent sensible aux leçons du stoïcisme.
Il parvient au constat suivant : « tous les êtres ont leurs lois » : de la divinité aux anges, aux hommes, aux bêtes et à la matière, ne règnent ni la fatalité ni le hasard, mais ces « rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses » et qui s’appellent des lois.

L'Esprit des Lois et les Lettres persanes

1. Les «

en relation

  • Montesquieu
    3888 mots | 16 pages
  • Montesquieu
    1513 mots | 7 pages
  • Montesquieu
    296 mots | 2 pages
  • Montesquieu
    771 mots | 4 pages
  • Montesquieu
    516 mots | 3 pages
  • Montesquieu
    309 mots | 2 pages
  • Montesquieu
    486 mots | 2 pages
  • Montesquieu
    4326 mots | 18 pages
  • Montesquieu
    1112 mots | 5 pages
  • Montesquieu
    685 mots | 3 pages