Montrer en quoi la démocratie athénienne est vue de façon différente par les Athéniens ?

613 mots 3 pages
Montrer en quoi la démocratie athénienne est vue de façon différente par les Athéniens ?
A Athènes, au IV eme siècle av.JC, né la démocratie athénienne. Le mot démocratie vient de deux mots grec dômos ( le peuple) et kratas ( le pouvoir). Le fondement de cette démocratie est l'idée que tous les citoyens soit égaux devant la loi et de participer à la vie politique.

Tout d'abord, il y a ceux qui sont favorables à cette démocratie pour le pouvoir du peuple, ce qui était une exception dans le monde grec : l'isonomie . Ou tous le mondes peut être élus ou bien voter, pauvres comme riches la loi est la même pour tous ces citoyens. A l'époque 40 000 Athéniens sur 400 000 étaient citoyens, c'est à dire qu'il avaient plus de 20 ans, qu'ils étaient de sexe masculin, libres (non-esclaves) et nés de parents athéniens.
Ceux-là, et ceux-là seulement, avaient le privilège de siéger à "l'Ecclésia" (l'assemblée du peuple) Elle tire au sort le conseil des 500 citoyens : la Boulê dont le rôle est de proposer les lois (législatif). Elle choisit également le pouvoir exécutif (Pouvoir de mettre en place la loi) : Les magistrats (Citoyen désigné par l’Ecclésia et possédant un pouvoir de commandement pour 1 an) notamment l’élection des stratèges qui dirigent l’Etat.
Mais juste 6000 citoyens se rassemblaient à l'Ecclésia car les plus pauvre devaient travailler pour subvenir à leurs besoins, et donc ne peuvent se permettre de passer du temps à l'Ecclésia .
C'est pour cela qu'en 450 avant JC, Périclès instaure une indemnité le misthos qui est versé par la cité pour le temps passé à exercer les devoirs politiques. L’intérêt de ceux-ci est de donner la possibilité matériel aux citoyens les plus pauvres d'exercer leurs droits politiques en leurs évitant de perdre une journée de travaille.
En conséquent le nombre de votant est plus élevé, la démocratie est donc plus crédible.

Mais encore, il y a ceux qui sont favorable , mais pas totalement, comme nous le montre

en relation

  • LES MYTHES DANS LA LITTERATURE
    4495 mots | 18 pages
  • Citoyen Grec
    2438 mots | 10 pages
  • xénophon
    1947 mots | 8 pages
  • Éloge de la démocratie athénienne : l'oraison funèbre prononcée par périclès (431/430 av j-c )
    3422 mots | 14 pages
  • HISTOIRE seconde corriger nathan
    11502 mots | 47 pages
  • Démocratie athénienne
    7175 mots | 29 pages
  • La loi en grèce
    2207 mots | 9 pages
  • Athenes
    2653 mots | 11 pages
  • L’invention de la citoyenneté dans l’Antiquité
    6439 mots | 26 pages
  • Platon
    3105 mots | 13 pages