Morphogenèse

713 mots 3 pages
La Morphogenèse végétale et l’établissemnt du phénotype.

Chapitre1: La diversité morphologique des végétaux.

La morphogenèse est la création de la morphologie correspond à la construction progressive du phénotype en prenant l’exemple des végétaux.

I) Les ports des végétaux.
Le port d’un végétal correspond à l’architecture de la plante et se traduit par sa silhouette. Il résulte de la disposition et du développement relatif des différents organes: tige et rameaux, tronc et branches, feuilles. Cette morphologie dépend des caractéristiques génétiques de l’espèce.

II) Variabilité de la morphologie et condition environnementales
On peut toutefois constater des différences de morphologie importantes entre des plantes qui appartiennent pourtant à la même espèce. Ainsi, beaucoup d’arbres ont une silhouette différente s’ils sont isolés ou bien s’ils se développe en futaie. Les arbres isolés sont beaucoup ramifié par rapport au arbre en futaie. Les facteurs agissant sur la morphologie des arbres sont: la luminosité, le vent et l’intervention de l’homme.
Une plante placée dans un environnement différent de son milieu d’origine peut acquérir une morphologie différente. Le phénotype initial peut réapparaitre si la descendance est basé dans la situation de départ, donc cette variation du phénotype n’est pas héréditaire, on parle d’accommodation. Dans certain cas la milieu sélectionne les végétaux qui ont des caractères morphologique favorables la survie de l’espèce. Les autres sont éliminés : dans ce cas les variations morphologique favorable à la survie sont héréditaire: c’est l’adaptation au milieu acquise en cours de l’évolution. 2 végétaux peuvent acquérir le même port sous l’effet de l’environnement: on parle de convergence de forme.

Chapitre 2 : la construction du phénotype à l’échelle cellulaire.
La construction progressive du végétal où morphogenèse se traduit par un croissance du végétal. La croissance du végétal est l’augmentation au cours du temps

en relation

  • morphogenèse
    605 mots | 3 pages
  • Morphogénèse
    293 mots | 2 pages
  • Morphogénèse
    3910 mots | 16 pages
  • La morphogenèse
    1913 mots | 8 pages
  • La morphogénèse végétale
    1997 mots | 8 pages
  • La morphogenese vegetal
    2997 mots | 12 pages
  • La morphogénese végétale
    2231 mots | 9 pages
  • Morphogénèse végétale
    1471 mots | 6 pages
  • Morphogénèse des réseaux
    3004 mots | 13 pages
  • Morphogenese vegetale
    1604 mots | 7 pages