MORPHOLOGIE DE LA CONJUGAISON

1386 mots 6 pages
MORPHOLOGIE DE LA CONJUGAISON

GÉNÉRALITÉS

Un verbe conjugué comporte une base (porteuse du sens du verbe, ce n’est pas vraiment un radical) , à cette base s’accrochent des terminaisons de temps et des terminaisons de personne.

Les terminaisons de personne.
Elles sont valables pour tous les temps, de tous les modes, pour tous les verbes) !

JE e ;s ;x ; ø
TU s ; x
IL ELLE ON e ; t ; ø
NOUS ons ; mes
VOUS ez ; tes
ILS ELLES nt

Rappel : JE n’aime pas le T (je n’aime pas le thé)

TEMPS SIMPLES/ TEMPS COMPOSÉS

À chaque temps simple correspond un temps composé, cela signifie que le verbe AVOIR ou ÊTRE est composé au temps simple correspondant et qu’on ajoute le participe passé du verbe conjugué.

LES VERBES DU TROISÈME GROUPE

Les verbes du troisième groupe sont les plus anciens de la langue, ils sont donc usés, reprisés, faits de pièces et de morceaux (ALLER s’inspire de plusieurs verbes d’où les formes en all- et les formes en v- ou les formes en ir-. Ils sont parfois si usés, qu’il ne reste qu’une lettre ou deux pour la base du passé simple de l’indicatif et pire encore, elle peut même avoir disparu, c’est le cas pour le verbe AVOIR, ce verbe a été usé jusqu’à la trame, alors on a remplacé la base par un E qui compte pour du beurre puisqu’on ne le prononce pas !

LE MODE INDICATIF

Le présent
C’est le temps le plus difficile de toute la conjugaison !
En effet, c’est le seul qui peut avoir entre une et six bases, selon le groupe.

Il est constitué d’une à six bases à quoi on ajoute les terminaisons de personne.
Il n’y a pas de terminaison de temps !

Il est indispensable de bien apprendre ce temps qui permet de construire : L’imparfait de l’indicatif Le passé composé de l’indicatif Le plus que parfait de l’indicatif Souvent le présent de l’impératif
Autrement dit j’apprends UN temps et j’en connais CINQ…

L’imparfait de l’indicatif

Il n’y a qu’UNE seule base !
Cette base est celle de la personne NOUS du présent de l’indicatif

en relation