Morphosyntaxe historique

Pages: 13 (3059 mots) Publié le: 20 août 2013
Morphosyntaxe
Table des matières

Table des matières 2
1. Introduction 3
2. Les quantifiants 4
2.1. Les quantifiants stricts 4
2.2. Les quantifiants numériques 5
2.3. Les quantifiants bipolaires 6
3. Les caractérisants 7
4. Les quantifiants-caractérisants 8
5. Conclusion 9
6. Ressources 10

Introduction





Le syntagme nominal est l’ensemble du substantif,(le noyau) et ses déterminants. Ils forment un tout à l’aide de plusieurs marques d’accords et l’emploi de différents ligateurs (prépositions, pronoms relatifs et conjonctions de subordination).


On cherche à analyser ces différents déterminants. Il en existe trois: les quantifiants, les caractérisants et les quantifiants-caractérisants.


Les quantifiants révèlent l’extensité dunoyau. En d’autres termes, il nous informe sur le nombre d’êtres ou d’objets auxquels le substantif se rapporte. On dissocie les quantifiants stricts, des quantifiants numériques et des quantifiants bipolaires (qui ne sont autre que les articles).
Les caractérisants indiquent l’accroissement du noyau, id est l’ensemble des êtres ou des objets auxquels le substantif est congruent. Ils sont stricts,numériques ou possessifs.
Les quantifiants-caractérisants réunissent l’indication d’extensité des quantifiants et la restriction d’extension des caractérisants. On différencie des quantifiants-caractérisants stricts, possessifs et démonstratifs.


Antoine de la Sale fut un écuyer à la maison d’Anjou qui a mené une vie aventureuse et guerrière. Il fut également le précepteur du fils duroi René et des enfants de Louis de Luxembourg. Il écrivit Jehan de Saintré en 1456.


C’est l’histoire d’une jeune veuve faisant l’éducation mondaine, chevaleresque et sentimentale d’un page du roi, Jehan de Saintré. Celui-ci devient un brillant et illustre chevalier. Il préfère poursuivre la gloire à d’autres plaisirs.
Le récit mêle le ton du roman de chevalerie à celui du fabliau.Les quantifiants




1 Les quantifiants stricts



On peut trouver quelques exemples de quantifiants stricts dans le livre. « Tout » s’emploie fréquemment et est presque toujours suivi d’un article défini ou d’un adjectif possessif.


1) et puis faittes venir tous voz destriers (p. 182)
2) et que toutes les tables furent levees (p. 182)
(3) tous deux rompirent bienleurs lances (p. 222)


On voit dans exemple (1) que « tous » s’accorde en genre et en nombre avec le noyau. Exemple (2) montre la même relation entre « toutes », mais maintenant suivie par un article. Dans exemple (3), « tout » est néanmoins employé seul.


Le prochain quantifiant de forme simple retrouvé dans l’extrait est « plusieurs ». L’emploi reste assez similaire au françaismoderne. On voit bien dans les exemples (4) et (5) qu’on fait l’accord en nombre et non en genre.


(4) comme il m’a par plusieurs foiz esté dit (p. 204)
(5) dont tout ce soir et plusieurs jours après ne cessa (p. 210)


On trouve aussi « chascun » dans le texte. En français moderne on pourrait l’identifier avec le déterminant « chaque » en la présence d’un nom ou au pronom« chacun/chacune » en son absence. Il y a des différences morphologiques à cause de différents accords. « Chascun » est employé pour les formes masculines (6), « chascune » pour les formes féminines (8) et « chascum » pour les formes masculines au pluriel (7).


(6) et ainsy par chascun jour en celle court estoient festoiez (p. 210)
(7) et a chascum des quatre quartiers de la targe (p. 216)(8) a cascune court demourer ung moiz (p. 198)
« Moult » et « maint » sont devenus archaïques et ne sont quasi plus employés actuellement. Ainsi on retrouve encore le quantifiant « maint » dans des locutions figées comme « à/en maintes reprises » ou « à/en maintes occasions» qui veulent tous deux dire ‘souvent’.
On en retrouve quelques exemples dans le récit de Antoine de la Sale....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Morphosyntaxe
  • Morphosyntaxe
  • Morphosyntaxe
  • Morphosyntaxe
  • Grammaire et morphosyntaxe
  • Historique
  • Historique
  • Historiques

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !