mr ea h

Pages: 6 (1430 mots) Publié le: 11 janvier 2014
Kamiar Karaoui a quatorze ans. Cherchant du travail, il se rend au garage de maître Mokhtar. Ce dernier lui a promis, il y a quelques années, de le faire travailler chez lui.
J’arrivai au garage de maître Mokhtar qui se situait tout près du centre ville. Devant un portail, plusieurs voitures en panne étalent en attente. Il y avait également des mobylettes et des motos. Je me régalaisd’avance imaginant l’intérieur du garage avec un pont, une fosse, des établis pleins d’outils. A l’extérieur, il y avait même une pompe à essence.
J’allais tout d’abord me présenter à maître Mokhtar. C’était l’un des hommes les plus riches de la ville. Je me dirigeai vers le grand portail. Un gardien en djellaba blanche se précipita vers moi et me demanda :
Kamiar Karaoui a quatorze ans. Cherchantdu travail, il se rend au garage de maître Mokhtar. Ce dernier lui a promis, il y a quelques années, de le faire travailler chez lui.
J’arrivai au garage de maître Mokhtar qui se situait tout près du centre ville. Devant un portail, plusieurs voitures en panne étalent en attente. Il y avait également des mobylettes et des motos. Je me régalais d’avance imaginant l’intérieur du garage avecun pont, une fosse, des établis pleins d’outils. A l’extérieur, il y avait même une pompe à essence.
J’allais tout d’abord me présenter à maître Mokhtar. C’était l’un des hommes les plus riches de la ville. Je me dirigeai vers le grand portail. Un gardien en djellaba blanche se précipita vers moi et me demanda :
Kamiar Karaoui a quatorze ans. Cherchant du travail, il se rend au garage demaître Mokhtar. Ce dernier lui a promis, il y a quelques années, de le faire travailler chez lui.
J’arrivai au garage de maître Mokhtar qui se situait tout près du centre ville. Devant un portail, plusieurs voitures en panne étalent en attente. Il y avait également des mobylettes et des motos. Je me régalais d’avance imaginant l’intérieur du garage avec un pont, une fosse, des établis pleinsd’outils. A l’extérieur, il y avait même une pompe à essence.
J’allais tout d’abord me présenter à maître Mokhtar. C’était l’un des hommes les plus riches de la ville. Je me dirigeai vers le grand portail. Un gardien en djellaba blanche se précipita vers moi et me demanda :
Kamiar Karaoui a quatorze ans. Cherchant du travail, il se rend au garage de maître Mokhtar. Ce dernier lui a promis, il ya quelques années, de le faire travailler chez lui.
J’arrivai au garage de maître Mokhtar qui se situait tout près du centre ville. Devant un portail, plusieurs voitures en panne étalent en attente. Il y avait également des mobylettes et des motos. Je me régalais d’avance imaginant l’intérieur du garage avec un pont, une fosse, des établis pleins d’outils. A l’extérieur, il y avait même unepompe à essence.
J’allais tout d’abord me présenter à maître Mokhtar. C’était l’un des hommes les plus riches de la ville. Je me dirigeai vers le grand portail. Un gardien en djellaba blanche se précipita vers moi et me demanda :
Kamiar Karaoui a quatorze ans. Cherchant du travail, il se rend au garage de maître Mokhtar. Ce dernier lui a promis, il y a quelques années, de le fairetravailler chez lui.
J’arrivai au garage de maître Mokhtar qui se situait tout près du centre ville. Devant un portail, plusieurs voitures en panne étalent en attente. Il y avait également des mobylettes et des motos. Je me régalais d’avance imaginant l’intérieur du garage avec un pont, une fosse, des établis pleins d’outils. A l’extérieur, il y avait même une pompe à essence.
J’allais toutd’abord me présenter à maître Mokhtar. C’était l’un des hommes les plus riches de la ville. Je me dirigeai vers le grand portail. Un gardien en djellaba blanche se précipita vers moi et me demanda :
Kamiar Karaoui a quatorze ans. Cherchant du travail, il se rend au garage de maître Mokhtar. Ce dernier lui a promis, il y a quelques années, de le faire travailler chez lui.
J’arrivai au...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ablation d’un cathéter veineux central sur Mr H
  • ,h,h,h,h,h
  • H H H Alexis
  • Mr
  • H
  • Ea sport
  • Mr J
  • H

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !