Napoléon: une chance pour l'allemagne?

Pages: 18 (4386 mots) Publié le: 5 mars 2011
Dissertation.
« Napoléon: une chance pour l'Allemagne ? »

Devenu Premier Consul de France en 1799 après le « coup d'état du 18 Brumaire » puis s'étant lui-même sacré Empereur des Français en 1804, Napoléon Bonaparte marqua, en ce début de XIXème siècle, l'histoire de « l'Allemagne » de son sceau. En effet sa politique de conquêtes ébranla l'Europe entière et plus particulièrement les pays delangue allemande qui, étant situés au coeur de l'Europe, constituaient un enjeu majeur pour celui qui aspirait à construire un « Grand Empire ». L'Autriche et la Prusse, de par leur statut de grandes puissances dans ce conglomérat d'Etats et plus largement de grandes puissances européennes, représentaient en outre un obstacle à cette réalisation. Si les guillemets s'imposent lorsque l'on parled'« Allemagne », c'est que « l'Allemagne » en tant que telle n'existait pas encore à cette époque: il s'agissait alors de ce qu'on appelle habituellement le « Corps germanique », une multitude d'Etats territoriaux (plus de trois-cents) de tailles très variables et de villes libres, résultat de l'émiettement progressif connu par le Saint Empire romain germanique depuis le XIIIème siècle, Saint Empirequi subsitait toutefois sous la forme d'une sorte de « confédération » politique avec à sa tête l'Autriche et qui englobait donc tous ces Etats. Le court « règne » de Napoléon bouleversa profondément l'organisation de ce Corps germanique dans les tous les domaines si bien que, selon Jacques Droz, le mythe napoléonien y fut souvent plus fort et y vécu plus longtemps qu'en France même. En effet, lacarte de l'Allemagne est, en 1815, profondément modifiée, simplifiée, rationalisée, le Saint Empire a disparu et c'est au cours de la domination de l'Europe par Napoléon que les pays de langue allemande connurent une période de profondes réformes dans les domaines politique, administratif et social – la « deutsche Reformzeit » à partir de 1807 notamment –, réformes insufflées par les autoritéslocales ou imposées par le dominateur qui permirent selon un grand nombre d'historiens le passage d'un monde féodal à un monde « moderne ». Pourtant en 1815, les puissances en présence au Congrès de Vienne, l'Autriche en tête, affirment leur volonté de fermer « la parenthèse révolutionnaire » et de revenir au statu quo ante, ouvrant alors sur une période dite de Restauration. Par ailleurs, il estquestion de « domination » napoléonienne, et la personnalité ambiguë de l'Empereur des Français (et des Allemands?) qui se prétendait l'héritier des principes de la Révolution Française mais agissait souvent comme un tyran, laisse également entrevoir la difficulté qu'il y a à déterminer si la période napoléonienne doit être considérée comme positive pour l'aire germanique. Ces dernières remarquesjustifient que l'on se demande dans quelle mesure on peut considérer Napoléon comme une « chance » pour « l'Allemagne » (qui a encore à devenir ce qu'elle est aujourd'hui). Pour répondre à cette question, nous nous attacherons dans un premier temps à montrer que Napoléon, en tant qu'héritier des principes de 1789, a en effet été un facteur de profondes mutations dans tous les domaines et a ouvertla voie de la « modernité » pour une Allemagne plongée depuis des années dans un état de stagnation et restée profondément féodale dans tous ses comportements. Nous mettrons ensuite en avant les limites des réformes introduites ainsi que le prix que durent payer certains Etats au cours de la domination par l'étranger, qu'ils soient occupés, devenus « satellites » de l'Empire ou encore qu'ils ysoient incorporés. Enfin nous montrerons que « l'ère » napoléonienne a constitué pour l'Allemagne une période charnière qui, malgré le Congrès de Vienne et la période de Restauration qui s'ouvre en 1815, a durablement transformé ces Etats et fait évoluer les mentalités, la domination faisant notamment émerger un sentiment anti-français très fort qui alimentera par endroits un sentiment national...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • chance
  • Chance
  • La chance !
  • La chance
  • La chance
  • L'allemagne
  • L'allemagne
  • L'allemagne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !