Narnia : Est-il une allégorie chrétienne ?

1452 mots 6 pages
Les Chroniques de Narnia est un œuvre de sept tomes, écrite dans les années 1950 par l’auteur C.S. Lewis. Traduit en 47 langues et avoir vendu plus de 100 millions de copies, Narnia est un des classiques célèbres de la littérature d’enfants. De plus, pas mal d’adaptations de films ont été tirés de Narnia et ont eu un énorme succès. Notamment ‘Narnia: Le Lion, la Sorcière Blanche et l’Armoire Magique’ (2005) a reçu des réponses exceptionnelles au sein des spectateurs de tous les âges et de divers milieux.

Cette série de sept tomes s’agit d’une histoire des quatre enfants britannique (Lucy, Edmund, Susan et Peter) pendant la Seconde Guerre mondiale. À cause de la violence, les enfants Pevensie sont envoyés chez un vieux professeur. Un jour, lorsqu’ils jouaient, ils découvrent par hasard lors d’une vieille armoire un univers parallèle qui est apparemment perpétuellement enneigé par la Sorcière Blanche. C’est enfin aux enfants de vaincre la malédiction de ce monde merveilleux. Aslan, le lion, joue un rôle central pour aider les enfants à libérer Narnia.

Les sept tomes de Narnia sont un classique de la littérature des enfants, mais cette œuvre est largement lu même parmi les adultes. D’ailleurs le film n’est rien moins qu’un trésor exceptionnel.

Est-ce que Le monde de Narnia a vraiment des connotations religieuses ? À mon avis, Narnia est évidemment une allégorie chrétienne avec des références implicites qui évoque l’histoire de Jésus-Christ qui est au sein de la Bible. Ceux qui sont familiers avec la tradition chrétienne peuvent facilement tirer des parallèles avec l’histoire de la Bible. C.S. Lewis, l’écrivain de tome de Narnia, un philosophe et un théologien chrétien a utilisé implicitement le symbolisme chrétien dans ses œuvres. Par exemple, l’histoire dans la Bible ou Jésus se donne pour l'humanité en mourant sur une croix de bois correspond avec la scène ou Aslan, le lion se donne pour remplacer Edmund en mourant sur la table de pierre. En plus, les

en relation

  • TPE ORAL Crit
    2258 mots | 10 pages
  • Sdsds
    32956 mots | 132 pages
  • Document d'accompagnement
    99323 mots | 398 pages