neurobiologie

10133 mots 41 pages
Psychologie et Neuropsychologie des émotions

1. Les émotions : une introduction

Caractérisation

L'Antiquité grecque : le débat est le même que celui des années 90.
Deux idées opposés : les stoïciens (Zénon, Platon) : inhibition importante des émotions. Elles sont nuisibles aux bonnes philosophie, à la bonne pensée. Évitement. les partisans de la catharsis (Aristote) ; c'est ce qui caractérise l'humain, il semble illogique de les inhibé. Il faut les écouter et bien les gérer. Catharsis = théâtre grecque, confrontation aux émotions.

Le XVIIème siècle : distinction entre émotion et raison, opposition des deux. Bien raisonner, c'est raisonner sans émotions. On considère que la pensée médiévale (guider par religion, donc peur) est très négative ; ne pas réfléchir car peur. Donc opposition, car émotion façon d'exploiter les autres (notamment la peur), il faut se libérer des peurs, des émotions.
Ex : René Descartes, Blaise Pascal.

Le XIXème siècle :
Charles Darwin : émotions primaires (« L'expression des émotions chez l'homme et les animaux », 1872).
En 59, explique que l'homme a une parenté avec les animaux. Il y a nécessairement toute une série de fonctions partagées entre l'homme et les animaux. Notamment des fonctions comportementales : l'expression des émotions, fondatrices dans comportements sociaux. Il répertorie tout un tas de postures comportementales typiques de certains animaux.
Il montre que les émotions fondamentales (émotions primaires) seraient un socle commun entre l'homme et l'animal. Premier travail scientifique sur les émotions.
Les théories classiques (débat central-périphérie), comment s'organisent les émotions ? D'abord je ressens mon émotion, ensuite mon corps s'exprime OU d'abord le corps l'exprime et après on élabore l'émotion.
Willian James & Carl Lange (1884)
Walter Cannon & Phillip Bard (1927)

« Émotion : choc affectif se traduisant par un état de perturbation et de désordre psychophysiologique. »
Cette

en relation

  • Fables
    1135 mots | 5 pages
  • Adolf loos
    482 mots | 2 pages
  • Analyse
    537 mots | 3 pages
  • r so de conscept sur l motion
    1087 mots | 5 pages
  • Bio et neuro
    1178 mots | 5 pages
  • Dissertation de Philo
    1757 mots | 8 pages
  • Neurobiologie
    877 mots | 4 pages
  • psychologie des émotions
    898 mots | 4 pages
  • psychomot
    1457 mots | 6 pages
  • Emotion en psychologie
    4778 mots | 20 pages
  • Ffjnglqejg
    586 mots | 3 pages
  • Sport
    817 mots | 4 pages
  • psychologie des émotions
    4548 mots | 19 pages
  • euthanasie
    1069 mots | 5 pages
  • neurologie
    4388 mots | 18 pages