Ni bonnet rouge, ni talon rouge, je suis national

Pages: 5 (1144 mots) Publié le: 13 février 2011
TD4 : Histoire du droit et des institutions
Thème : Consulat – Premier Empire
Sujet : « Ni bonnet rouge, ni talon rouge, je suis national » (Napoléon)

Louis Napoléon Bonaparte prit le pouvoir le 18 brumaire, soit le 9 novembre 1799, alors que la République était à l’agonie. Avec le Consulat et l’Empire, nous assistons au retour du pouvoir autoritaire, dont tout dépend. C’est le retour aupouvoir exercé par un homme, au régime politique incarné par un homme. Le Consulat et l’Empire représentent davantage que la domination de l’exécutif, c’est la manifestation du pouvoir personnel. Napoléon dira d’ailleurs lui-même au peuple en 1799 : « Ni bonnet rouge, ni talon rouge, je suis national ». En effet, l’Empire est une forme nouvelle, originale de gouvernement que les Françaisexpérimentent pour la première fois à cette époque. Quelles sont les caractéristiques de l’Empire qui font que nous l’appelons « le pouvoir personnel », le différenciant néanmoins de toute monarchie (talons rouges) ou république (bonnet rouge) ? Nous traiterons dans une première partie des aspects monarchiques de ce régime, puis dans une seconde partie nous étudierons le caractère ambigu et plein defaux-semblant de ce premier Empire.

I. Un pouvoir personnel aux aspects de monarchie?

Dès 1799 Napoléon apparaît comme Consul au côté de Siéyès et Roger Durcos. Ce système de Consulat nous emmène en 1804 vers l’Empire et le pouvoir personnel.

A) La Constitution de l’an VIII

Avant leur dissolution, le Conseil des Anciens et le Conseil des 500 avaient nommés 25 membres chacun pourpréparer une constitution. Néanmoins, celle-ci sera l’œuvre de Siéyès, inspiré par Bonaparte qui pense qu’elle doit être « courte et obscure ». Cette Constitution a donc été élaborée d’une certaine façon par Bonaparte et pour Bonaparte. Les assemblées ont peu d’importance et lui sont soumises. Le Conseil joue un rôle important. Bonaparte y appelle les meilleurs juristes. Il s’appuie donc, pourl’élaboration des lois, sur des techniciens, et non sur des parlementaires. Il instaure une technocratie législative, qui traduit une méfiance envers les députés, « bavards et inefficaces ». Le rôle des parlementaires se réduit à entériner le travail législatif élaboré par les techniciens.

B) Une ambition certaine

Fin stratège, sous le Consulat, Bonaparte s’était arrangé, e,n jouant une petitecomédie, à devenir Premier Consul, puis Consul à vie. L’Empire, quant à lui, ressemble à une nouvelle monarchie en apparence : il y a même une nouvelle noblesse (sans privilège). Par l’ambition de ce seul homme, l’Empire connaît son avènement. La monarchie est revenue avec une autre dynastie, Napoléon ému dira à son frère « Joseph, si notre père nous voyait… ». Un officier lui dira même « Sir, il nemanque que ceux qui sont morts pour abolir ce que vous venez de rétablir… ». En effet l’hérédité est instituée selon les lois fondamentales de l’Ancien Régime : une primogéniture masculine (il est tout de même désormais possible d’adopter un enfant). La justice, elle se rend au nom de l’Empereur, ce qui est d’une façon nier la souveraineté du peuple, et par là : la République. En outre,l’Empereur prête serment sur les Evangiles. Seule concession à la conception révolutionnaire, Napoléon est Empereur des français, et non de France… Tout comme Louis XVI dans la Constitution de 1791, pour marquer le concept de souveraineté nationale. De même, avec le serment sur l’Evangile, en rapport à une consécration religieuse : la cérémonie se déroule en présence du Pape. Cependant au moment de se fairecouronner, Napoléon fera un geste hautement symbolique. Il saisira la couronne des mains du Pape et se la mettra lui-même sur la tête. Malgré la présence du Pape, le pouvoir ne vient pas de ce dernier.
Il est vrai que Napoléon tentera tout du long de s’attirer les faveurs du peuple. Pendant le gouvernement provisoire il s’était donné l’image du défenseur du suffrage universel, et dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Du consulat à l'empire : ni bonnet rouge, ni talon rouge, je suis national
  • Ni bonnets rouges ni talons rouges
  • Ni vous sans moi ni moi sans vous
  • Ni vous sans moi
  • ni vous sans moi ni moi sans vous
  • ni mvous sans moi ni moi sans vous
  • Travail sur ni vous sans moi, ni mois sans vous.
  • Ni d'eve ni d'adam

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !