Norme ias 39

903 mots 4 pages
Evaluation Comptabilité

1) Que comprenez vous de la norme IAS 39 et des impacts qu’elle peut avoir sur les comptes ? Réponse en 10 lignes éventuellement illustrée d’un exemple

La norme IAS 39 a pour objectif d’obtenir un reflet dit « de juste valeur » d’une entreprise. Elle s’inscrit dans la volonté de l’IASB de comptabiliser l’essentiel des postes du bilan en « Fair value », c'est-à-dire à la valeur de marché ou valeur économique (qui s’oppose à la valeur historique). Cette valorisation à la juste valeur impacte directement le bilan comptable et d’autant plus ceux des établissements financiers. En effet, en cas de chute des marchés boursiers, en appliquant ce principe comptable, les actifs financiers se voient considérablement dépréciés, et le résultat comptable mécaniquement amoindri.

Exemple : une société qui détenait dans son portefeuille des titres Natixis a vu ses actifs financiers fluctuer à la baisse depuis ces derniers mois. Cela signifie qu’en dépit d’un bon résultat opérationnel, la chute artificielle de la valeur des actifs a impacté négativement le résultat comptable global.

2) Pourquoi les banques au plus bas de la crise ont dû « …enregistrer des pertes jugées artificielles » ? Réponses en 5 lignes

« La France veut que l'IASB permette aux établissements qui conservent leurs titres sur une longue durée et dont l'activité ne consiste pas à acheter ou vendre ces titres ne les valorisent pas à une valeur de marché mais à une valeur historique. « Pour les établissements, le sujet ce n'est pas seulement d'éviter des pertes artificielles mais d'obtenir un reflet pertinent de la réalité de la valeur d'une entreprise, estime Pierre de Lauzun, directeur général délégué de la Fédération des banques françaises. C'est du bon sens ». »

En effet, ce sont des pertes virtuelles car les actifs financiers ont été achetés à un prix supérieur à la valeur actuelle du marché. Ainsi, dans un contexte de crise financière, les actifs perdant de leur valeur

en relation

  • Les implications de l’adoption du référentiel international ias/ifrs sur la réglementation comptable bancaire: cas des instruments financiers (la norme ias 39)
    6964 mots | 28 pages
  • Audit comptabilité
    25830 mots | 104 pages
  • Guide pratique sur les ifrs
    10578 mots | 43 pages
  • Ifrs et contrats d'assurance
    4785 mots | 20 pages
  • Ias/ifrs
    84414 mots | 338 pages
  • Ias iafrs
    20547 mots | 83 pages
  • Analyse critique du passage au passage à l'ifrs 9
    21118 mots | 85 pages
  • Ifrs
    22005 mots | 89 pages
  • Méthodologie d'application des normes ias 32 / 39
    23390 mots | 94 pages
  • Ifrs et contrôle de gestion
    34154 mots | 137 pages