Norme ifrs/ohada

6256 mots 26 pages
I- LES CONVERGENCES ET LES DIVERGENCES ENTRE LE SYSTÈME COMPTABLE OHADA ET LES NORMES IAS/IFRS

Dans un souci de comparabilité entre les états financiers d'entreprises de divers horizons, de bonne circulation de l'information financière, a été élaborée des normes au niveau international auxquelles toutes les entreprises, du moins celles font des appels publics à l’épargne, sont soumises. Ces normes comptables IAS/IFRS ont été établies depuis 2001 par l'IASB et s'appliquent depuis 2005 aux entreprises multinationales et celles faisant appel à l’épargne public dans l'Union Européenne.

Suite à l’ouverture de leur économie et à l’internationalisation de leurs marchés, les pays de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’ouest ont mis en place le Système Comptable OHADA.

Le système comptable OHADA avait certainement pour ambition de construire une théorie générale de la comptabilité financière qui s’inscrit dans la logique de la réglementation internationale. Malheureusement on dénombre plusieurs divergences entre le Système Comptable OHADA et les normes IAS/IFRS.

A- Etudes au niveau des objectifs et des utilisateurs

1- Au niveau des objectifs conceptuels

En général, l'OHADA qui n'est pas seulement un cadre économique ou comptable a pour objectif avoué : -trouver des solutions juridiques les meilleures et les mettre à la disposition de tous les pays quelles que soient leurs ressources humaines ; - instaurer la sécurité juridique ; - restaurer la sécurité judiciaire ; - encourager la délocalisation vers l'Afrique de certaines grandes entreprises ; - rétablir la confiance des chefs d'entreprises et des investisseurs ; - développer l'arbitrage en Afrique ; - faciliter l'intégration économique sur le continent ; - renforcer l'unité africaine

Les objectifs du cadre de préparation et de présentation des états financiers (cadre conceptuel) des normes IAS/IFRS sont plus larges que ceux définis

en relation

  • Syscoa
    22449 mots | 90 pages
  • Monieur
    2411 mots | 10 pages
  • Différences entre le syscohada et les ias/ifrs
    3662 mots | 15 pages
  • Normes ias ifrs
    8419 mots | 34 pages
  • nromalsation comptable
    14140 mots | 57 pages
  • la normalisation comptable, etat de lieux en 2010
    5046 mots | 21 pages
  • AUDIT ET COMPTABILITE
    19701 mots | 79 pages
  • Memoire 2006 reporting
    8371 mots | 34 pages
  • Exposé syscohada
    1455 mots | 6 pages
  • Contrôle de gestion
    4416 mots | 18 pages