Notion de crime contre l'humanité

Pages: 17 (4006 mots) Publié le: 1 mars 2013
Histoire et Justice :
La notion de crime contre l'humanité

I.La lente immersion de la notion de crime contre l'humanité
L'origine
Une notion liée à la justice internationale
Le traitement des crimes contre l'humanité

L'impact de cette notion
Crimes jugés universels
Le retentissement sur la mémoire

La place de l'hitorien1. « Passer le relais des historiens à travers la justice au détriment de la mémoire »
2. Les « Lois Mémorielles »

Bibliographie :

-ROULOT Jean François, Le crime contre l'humanité, Paris, l'Harmattan, 2002
-BRUNETEAU Bernard, Le siècle des génocides, Paris, Armand Colin, 2004
-LATARJET Bernard, Le crime contre l'humanité: origine, état et avenir du droit : actes du séminaire,Lyon, Association du Musée-Mémorial d'Izieu, 19 et 20 octobre 1996.
-FINKIELKRAUT Alain, La mémoire vaine du crime contre l'humanité, Paris, Gallimard, 1989

Revues:

-Nouvelle revue internationale de criminologie, HUBRECHT Joël, Crime de masses et responsabilité individuelle : la place du droit et ses alternatives,8 Juillet 2005.

Revue  l'Aspects , NOLLEZ-GOLDBACH Raphaëlle « Le crimecontre l'humanité et la protection de la vie », AUF, n° 2, 2009, pp. 85-95 .

Reportages :
Arte.tv.fr DVD : Jérôme Prieur, A propos du procès Barbie, sortie le 20 Avril 2011
La création de la notion de crime contre l'humanité est récente, elle a été définie pour la première fois par l'accord de Londres le 8 Août 1945. C' est la première fois que des dispositifs juridiques et judiciaires sontmis en place pour juger ce type de crime. A l'époque ce sont les Alliés, qui les ont instauré dans le but de constituer le procès de Nuremberg, jugeant les atrocités commises lors de la Seconde Guerre Mondiale, ainsi que les grands criminels nazis qui en fut responsables.
Aujourd'hui, cette notion fait parti intégrante du concepts des droits.
Evidemment, on a tendance à vouloir associer ladéfinition de crime contre l'humanité aux crimes commis durant la Seconde Guerre Mondiale, mais le terme a beaucoup évolué au fil des années, se réajustant selon les événements qui se sont produits sur le plan international.
Au prime abord, la définition recouvre, je cite, « l'assassinat, l'extermination, la réduction en esclavage, la déportation, et tout acte inhumain commis contre toutes lespopulations civiles, avant ou pendant la guerre, ou bien les persécutions pour des motifs politiques, raciaux, ou religieux... »
La notion de crime contre l'humanité va entremêler l'histoire et la justice et soulever des questionnements. En effet, elle est intimement liée au développement de la justice internationale.
Aussi nous pouvons nous demander comment la notion de crime contre l'humanités'est elle inscrite dans une mémoire universelle ?
Dans un premier temps, nous étudierons la lente immersion de cette notion, pour ensuite s'attarder sur l'impact qu'il en a résulté et finalement, analyser la place de l'historien.

La lente immersion de la notion de crime contre l'humanité
1. L'origine
Tout d'abord, la notion de crimes contre l'humanité n'a pas vraiment d'originejuridique. Elle est évoquée bien avant 1945. En effet, cette notion est plus ou moins liée à celle de crimes de guerre et Il a donc été crée « les lois de la guerre » qui encadrent les guerre et définissent jusqu'au elles peuvent aller. La guerre existant déjà durant l'Antiquité, on se dit que de règles étaient déjà définit. Indépendamment, on se doute que la source des véritable crimes contrel'humanité découle des crimes commis durant des guerres.
Cela se concrétise à la fin du XIX e siècle, où l'idée de crimes ou d'actes qui puissent nuire à l'humanité fait son apparition. Elle est pour la première fois introduite dans une déclaration en 1868, proclamée à Saint Petersbourg dans la « Déclaration concernant l’interdiction des projectiles explosibles en temps de guerre ». Comme l'indique...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La notion de crime contre l'humanité
  • Le crime contre l'humanite
  • Le crime contre l'humanite
  • Crime contre l'humanité
  • Le crime contre l'humanité... jusqu'en 2001.
  • Le génocide juif : un crime contre l'humanité
  • le génocide juif:contre un crime contre l'humanité
  • Le bioéthanol: un crime contre l'humanité jean ziegler

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !