Observatoire, environement - population de l’écosystème oasien

Pages: 6 (1454 mots) Publié le: 1 janvier 2012
Observatoire, Environement - Population de l’écosystème oasien

Sommaire |
Problématique
Les conditions climatiques de la wilaya d’Adrar, font de l’eau une denrée rare dans la région. La faiblesse des précipitations (11mm par an), l’intense évapotranspiration et la sécheresse des sols ne permettent pas à l’eau un écoulement en surface.
Cette pauvreté en eau de surface est composée par ceque J. Savornin a appelé le plus grand appareil hydraulique. Il s’agit du gisement aquifère du continental intercalaire. Cette couche aquifère serait d’une profondeur de 800 à 1500 m . Selon les secteurs, la porosité serait de 20 à 30 ? ; et, l’étendue du bassin, dépassant les frontières algériennes, de quelques 600 000 m² . C’est dans ce bassin aquifère que sont allés chercher l’eau les habitantsdu Sahara en imaginant cet ingénieux système des foggaras qui est devenu une sorte de label de la région.
Cependant la foggara ne s’arrête pas à sa fonction technique –une conduite d’amenée de l’eau de la nappe souterraine au terrain à irriguer grâce à une pente appropriée-. A son débouché et faisant partie intégrante se trouve le peigne répartiteur qui subdivise en un chevelu de minusculesrigoles, une eau péniblement arrachée à l’inclémence de l’environnement. Séparant l’eau et les hommes, cette pièce (al-qasrya) traduit l’importance de la foggara dans l’organisation sociale de la région.
Elle signale que, dans cette région, c’est l’eau le véritable foncier. Elle est vendue et achetée et nécessite un délicat mesurage qui a ses spécialistes (Kiyyal al-mà), ses instruments (shaqfa ouluh) et ses archives (zmâm)
C’est de la foggara également que dépend l’organisation de l’espace.
Le ksar se trouve toujours sur le cheminement hydraulique. Pour des raisons évidentes d’ « économie des eaux », la partie habitat du ksar se situe toujours en amont du terroir permettant ainsi à l’eau de servir d’abord aux besoins domestiques avant d’atteindre la zone de culture. Elle chemineraensuite vers le terroir où elle ira irriguer de petites parcelles aménagées en paliers sous les feuillages des palmiers.
Auparavant, elle aura été emmagasinée durant la nuit dans un bassin de récupération (mâjan) rythmant ainsi l’activité en fonction des contraintes écosystémiques.
La taille du ksar et l’importance de son espace bâti sont fonction des capacités nourricières du terroir et parconséquent de l’eau. Les contraintes écosystémiques constituent donc le véritable facteur limitant à l’agglomération humaine. Une oasis est d’autant plus peuplée que l’eau y est abondante et la nature du sol favorable.
Aujourd’hui ce procédé hydraulique, devenu une des principales caractéristiques de la région, est menacé et avec lui toute une organisation antique et un équilibre socio-économique.Ce fragile équilibre entre nature et culture qui a permis aux ksour de survivre jusque là est aujourd’hui rompu. Les exigences du développement, l’accroissement démographique, notamment par les apports extérieurs (conséquence de développement des services administratifs) ainsi que l’aspiration légitime du confort, commandent de nouvelles techniques d’acquisition de l’eau (moto-pompes, forages). Cequi n’a pas été sans perturber le système causant des conflits et menaçant la survie de tout un ensemble d’établissements humains.
De plus en plus confrontés à ces dysfonctionnements, et conscients aussi bien de l’importance d’un tel socle que de la nécessité du changement social, les pouvoirs publics lancent un appel pour tenter une
opération de sauvegarde d’un procédé qui est plus qu’unsymbole.
Les raisons qui militent en faveur de cette sauvegarde sont multiples. La foggara est la cristallisation d’une histoire et d’une mémoire. Le pourquoi de son sauvetage est désormais entendu. Ce dont il s’agit à présent, c’est de réfléchir sur le comment. Quelles sont les voies et moyens qui rendaient possibles un équilibre qui ne sacrifierait ni la mémoire, ni le présent sans hypothéquer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • l'ecosystème
  • L'écosystème
  • Environement
  • environement
  • L Environement
  • Environement
  • Ecosystème oasien
  • observatoire de paris

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !