Oit et migrations

Pages: 35 (8512 mots) Publié le: 11 juin 2012
Paru in :Alya Aglan, Olivier Feirtag, Dzovinar Kéonian, (dir), Humaniser le travail, Peter Lang, 2011, pp.211-230. LE DEBUT DE L’HUMANISATION DE LA MONDIALISATION : L’OIT ET LES MIGRATIONS A L’AUBE DES ANNEES CINQUANTE Valentina VARDABASSO « Comment voulez-vous que les gens aient foi dans la démocratie si c’est d’abord la démocratie qui ferme les voies pouvant conduire les gens de la misère à unbonheur possible ?1 La lecture des archives de l’Américain David Morse, directeur de l’Organisation internationale du travail pendant vingt ans (1950-1970), ne peut constituer aujourd’hui qu’un sujet d’étonnement2. La question des migrations perçue à notre époque comme un problème, apparaît dans son discours comme une opportunité, une grande richesse d’abord pour le pays d’accueil. Le migrantconsidéré dans l’imaginaire contemporain comme un élément perturbateur susceptible de porter atteinte au niveau de vie des ouvriers nationaux, est placé au centre de l’action de l’OIT, en tant que destinataire des mêmes droits et devoirs que les travailleurs autochtones, représentant en un mot un atout qu’il faut défendre. Il est intéressant de retracer le combat mené par David Morse en faveur del’égalité des travailleurs émigrés d’autant plus que la bataille a été perdue du fait des Américains qui on retiré à l’OIT cette compétence en 1951. Il est vrai que depuis sa création dans le cadre de la Société des Nations, l’Organisation internationale du travail, dans le but d’améliorer les conditions de vie des travailleurs, va à contre courant de l’esprit des temps. Dès sa fondation, l’OIT proclameque la primauté du travail sur le travailleur a pris fin, ainsi que la prédominance des besoins techniques et économiques sur les besoins de l’homme. Cette conception de la primauté du facteur humain sur le produit du travail va de paire avec l’introduction progressive de la machine qui promet de multiplier les profits tout

1

Archives de l’Organisation internationale du travail (OIT), MIG1009-102-2, Conférence des migrations, Naples, 2 octobre 1951, première séance. Discours prononcé par Léon Jouhaux, vice-président du Conseil d’administration du BIT. 2 videohttp://espresso.repubblica.it/dettaglio/morireneldeserto/2119367&=hpsp

2 en dépersonnalisant le travail. L’objectif de cette étude est de retracer les positions de l’OIT sur la question des migrations, notamment lors desConférences de Genève (mai-juin 1950) et de Naples (octobre 1951), les deux rencontres les plus importantes organisées par l’OIT sur ce thème. Comment la migration est-elle perçue ? Quels sont à cet égard les principales préoccupations de l’OIT ? Qui sont les acteurs ? S’agit-il d’un problème économique, politique, ou social, ou les trois à la fois ? Quelles sont les solutions envisagées dans lecadre de l’OIT ? S’il est vrai qu’après la Seconde Guerre mondiale les migrations ont connu une reprise, ceci a-t-il modifié la ligne de conduite suivie par l’OIT ? Internationalisation et régionalisation sont les deux vecteurs les plus importants de la politique de l’OIT concernant les migrations. Quelles interactions décèle-t-on entre les deux ? Même si au début des années cinquante le motmondialisation n’existe pas encore dans les usages courants, il est possible toutefois de déceler tous ses symptômes, en premier lieu l’interdépendance ou la fin de la souveraineté de l’Etat, la conduite d’un acteur affectant celle des autres3. Pourtant, la politique de l’OIT à propos des migrations représente un précédent de l’humanisation de la mondialisation. La première partie de cette recherche estconsacrée à la conception de la migration selon l’OIT. La réflexion, fondée sur les comptes-rendus des fonctionnaires de l’OIT, porte sur les activités de l’organisation sur le terrain, en passant par l’Asie, l’Amérique Latine, l’Europe, antennes importantes pour l’OIT à cette époque. L’étude porte ensuite sur la Conférence de Naples et analyse le projet que David Morse présente à cette...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les migrations
  • migration
  • Les migrations
  • Migration
  • Migration
  • Migration
  • Les migrations
  • Migration

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !