Olympe de gouges

Pages: 12 (2754 mots) Publié le: 12 janvier 2011
OLYMPE DE GOUGES
* * * * * *

Article 1 – La Femme naît et demeure égale à l’homme en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.
Article premier de la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne qui a été rédigée et publiée en 1791 par Olympe de Gouges. Une des précurseurs du mouvement féministe.
Le féminisme peut être défini comme unensemble d’idées politiques, philosophiques et sociales cherchant à promouvoir les droits des femmes et leurs intérêts dans la société civile. La pensée féministe vise en particulier l’amélioration du statut des femmes dans les sociétés où la tradition établit des inégalités fondées sur le sexe.
Les statisticiens estiment que la population mondiale est partagée en égalité entre femmes et hommes. Ilest vrai que un écart de 1% sur de grands nombres représentent beaucoup et peu. Il est difficile de différentier 50/50 de 49/51.
Pour les créationnistes, le monde terrestre est parti de l’égalité pour arriver à l’égalité. Je ne pense pas que ce soit dû à une volonté du Grand Architecte de l’Univers. Mais plutôt à la folie des Hommes. Les guerres, conflits territoriaux ou ethniques ont provoquéet provoquent la disparition prématurée de millions d’hommes. La malnutrition, le manque de soins, les grossesses difficiles, les accouchements sans hygiène ont provoqué et provoquent la disparition prématurée de millions de femmes.
Le contrôle des naissances dans les pays où l’élément primordial est la naissance d’un garçon a provoqué la disparition de millions de filles (il manque 100 millionsde femmes en Asie). Ces pays rencontrent ou rencontreront de grands problèmes dus au déficit de la gent féminine.
Toujours est-il que cette égalité ne se rencontre que dans les chiffres.

Depuis la nuit des temps, la femme a été considérée comme inférieure à l’homme. Son rôle et ses droits variaient selon les civilisations. En Egypte ancienne, bien qu’elle jouisse d’une certaine liberté, ellen’était pas l’égale de l’homme. En Grèce antique, elle ne pouvait pas se mêler aux affaires économiques de la cité, elle n’avait pas le droit de vote.
Dans les sociétés pré-modernes la femme a souvent été cantonnée à un devoir de femme de ménage, de gardienne du foyer et procréatrice. Il est vrai que, la nature étant ainsi faite, c’est la femme (ou la femelle chez les animaux) qui est enceinte. Sauf àquelques exceptions comme chez l’hippocampe par exemple où c’est le mâle qui est enceint. Les femmes étaient traditionnellement responsables de la gouvernance du foyer, de son entretien, elles restaient cependant à la charge de leur époux ou conjoint après avoir été à celle de leurs parents selon l’idéologie patriarcale. L’idée que les femmes sont entretenues par les hommes de leur famille est unrenversement typique de l’invisibilisation de la productivité des opprimés.

Les patriarcats consistent essentiellement en la mise au travail gratuit des femmes au bénéfice des hommes (servage dans l’agriculture, l’artisanat, les professions d’indépendants et libérales) en plus de l’exploitation domestique et de la prise en charge des personnes invalides de la famille (enfants, vieux,handicapés). Il n’y a pas si longtemps que le conjoint d’un commerçant, d’un artisan, d’un agriculteur, etc.. peut être déclaré comme salarié de l’entreprise.
Comme toute oppression, le patriarcat est un système d’exploitation d’une classe par une autre : individuellement (travail domestique) et collectivement (ségrégation horizontale et verticale du marché du travail, sous-emploi féminin…), le dominantest dépendant du travail approprié de l’opprimée.

Au cours des siècles, des personnages féminins ont marqué l’histoire. Néfertiti, Cléopâtre ont régné sur l’Egypte comme Reines. Zénobie a régné d’une main de fer sur le Royaume de Palmyre. Catherine II de Russie, les Reines d’Angleterre ont gouverné leur pays, souvent avec beaucoup d’autorité. Blanche de Castille, mère de Louis IX, Marie de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Olympe de Gouges
  • Olympe de gouges
  • Olympe de Gouges
  • Olympe de gouges
  • Olympe de Gouges
  • Olympe de gouges
  • Olympe de gouges
  • OLYMPE DE GOUGES

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !