Olympe d egouges

293 mots 2 pages
Olympe de Gouges, DDFC, 1791

Le XVIIIeme siècle, soit l'époque des Lumières, est une période de révolution intellectuelle dont la philosophie repose sur des valeurs de liberté, de justice, de tolérance, d'humanisme, de progrès et la croyance en la puissance de la Raison. Cependant les femmes sont exclues de ce processus établissant de nouvelles bases pour la société française.
Olympe de Gouges, écrivaine et femme politique, écrit donc en 1791 un texte juridique sur le modèle de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, qu'elle intitule Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne, dans lequel elle pose les droits sacrés, naturels et inaliénables de la femme à la manière d'un manifeste.
Afin de comprendre comment, en utilisant le modèle de la DDHC, Olympe de Gouges revendique les droits de la femme, nous montrerons qu'il s'agit de l'argumentation juridique d'une citoyenne mais aussi d'un discours polémique et féministe.

I. L'argumentation juridique d'une citoyenne
A-Un texte de loi pour montrer l'injustice
B-S'appuyant sur les idéaux des Lumières
C-Un manifeste destiné a l'Assemblée Nationale

II. Un discours polémique et féministe
A-Un texte révolutionnaire
B-Pour sensibiliser les femmes vis a vis de leur propre condition
C-Vers un nouveau statut de la femme

A travers un texte législatif basé sur les caractéristiques du mouvement des Lumières, mais aussi en utilisant des arguments d'autorité et un vocabulaire révolutionnaire, Olympe de Gouges revendique les droits des femmes, elles aussi citoyennes. En s'adressant à l'Assemblée Nationale, mais aussi aux femmes, elle espère un nouveau statut, plus juste. Nous pouvons lier ce texte au roman autobiographique La femme gelée d'Annie Hernaux, qui elle aussi, mais plus de deux siècles plus tard, revendique le fait que rien ne justifie la domination masculine.

en relation