On apprend jamais de la victoire, on apprend que de la défaite

Pages: 6 (1329 mots) Publié le: 24 avril 2013
Discutez cette affirmation de Bernard Weber : « On n’apprend jamais de la victoire, on n’apprend que de la défaite. »

La question de la préférence entre la victoire et la défaite et pratiquement dérisoire pour l’être humain. La victoire est associée à une forte satisfaction, à un but pleinement atteint, à une réussite méritée, recherchée. Au contraire, la défaite est liée à l’idée d’un échec,d’une chute inattendue, d’une débâcle douloureuse. L’homme est constamment à la recherche d’un monde idéal dans lequel son souhait devient réalité. Il est donc compréhensible que la défaite, qui entraine le désespoir, soit une de ses hantises.
Toutefois, la défaite peut révéler avoir bien plus de côtés positifs qu’en apparence et donc la victoire être un sentiment bien plus éphémère. Le faitd’essuyer une faillite permet de mettre en lumière une quantité de points qui n’auraient même pas eu l’occasion d’être traités en cas de victoire. Ainsi, il n’est pas étonnant que Bernard Weber ait écrit : « On n’apprend jamais de la victoire, on n’apprend que de la défaite. » Cette formule contradictoire avec le courant de pensée de la société amène à penser que la défaite en dit beaucoup plus que lavictoire.
Est-il préférable d’adhérer à ce propos annonçant la défaite comme étant un meilleur apprentissage ? Ou le nuancer en avançant les conclusions à tirer également de la satisfaction d’un succès ?


Au moment d’un échec, le temps de la remise en question est arrivé. Quelle en est la cause, qui en est le fautif, quels sont les points à améliorer ? Afin de trouver réponses à toutes sesinterrogations, un énorme travail de réflexion se doit d’être accompli. Plusieurs défaites sont parfois nécessaires avant d’apprendre de ses erreurs et de s’engager dans le chemin qui mène à la victoire.
A l’échelle du sport, nous pouvons constater que la plupart des équipes ou des sportifs individuels jonglent entre les défaites et les victoires. Seuls les plus grands ont trouvé l’équilibre quileur permet de rester dans la lumière et de briller. Mais il est important de se rendre compte qu’avant d’arriver à ce stade de gloire, ils ont du passer par des phases de déroutes, de déceptions, d’échecs, voire d’abandons pour certains. Force est pourtant de constater que toutes ses étapes leurs ont permis de tirer profits de leurs erreurs et d’apprendre à transformer ce qui a pu être leur pointfaible en point fort.
Par conséquent, la défaite peut être vu comme un bon moyen d’apprendre de ses erreurs afin de ne plus les commettre à l’avenir.

Si la défaite ainsi que la victoire sont par définitions associées aux jeux et aux compétitions, elles font également parties de domaines plus vastes tels le sentimental, les étapes de la vie, le domaine professionnel. Il est vrai qu’un échecpeut mettre fin à une vie de couple, ruiner une carrière ou encore détruire une vie. Mais la détermination à se relever et à se battre apporte de nouveaux objectifs qui mènent à la réussite et suscite l’honneur et l’admiration de tous.
Considérons le cas de la célèbre et défunte chanteuse Edith Piaf. Sa mère étant trop pauvre pour l’élever, la confia dès sa naissance à sa grand-mère. Mais cettedernière ne s’occupa pas d’elle et “ La môme“ grandit dans des conditions plus que déplorables. Il est peu dire que son enfance fut très difficile. C’est en chantant dans la rue telle une misérable que le monde découvrit son talent. Cette enfant de la rue connut un succès planétaire et cette victoire s’est construite sur son enfance que l’on peut considérer comme un étant un fiasco. Quelques annéesplus tard, son mari perdit subitement la vie dans un accident d’avion. La chanteuse fut abattue et traduisit sa mélancolie et son désespoir à travers des chansons qui devinrent ses plus grands succès tel “ L’hymne à l’amour “ et “ Mon Dieu “.
Autrement dit, la victoire se construit sur les ruines des défaites, aussi douloureuses qu’elles puissent être. La rage de vaincre est d’autant plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • On n'apprend jamais de la victoire, on n'apprend que de la défaite
  • On apprend vite
  • Que nous apprend l'art?
  • Comment Apprend On
  • Que nous apprend l'art?
  • apprende HTML
  • on apprend de nos erreurs
  • Apprends latex

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !